CAFÉ POLITIQUE - "Sarkozy nous manque !"

Comme chaque matin, bfmtv.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, Le Pen va-t-elle monter à son tour sur une grue ? Hortefeux va-t-il se remettre du départ de Sarkozy ? Daniel Cohn-Bendit a-t-il un avenir après la retraite ?

Tristan Berteloot
Le 19/02/2013 à 9:50
Mis à jour le 19/02/2013 à 10:44
Les proches de Nicolas Sarkozy continuent de réclamer le retour de leur champion en politique. (Eric Feferberg - AFP)

Cohn Bendit sur Arte

Quel avenir pour Daniel Cohn Bendit, 68 ans, député européen et bientôt retraité de la vie politique ? Un dernier tour de piste et sur une liste écologiste… en Grèce ? Finalement, non. "Je vais faire de la télévision. Je vais faire un film en 2014 pendant la coupe du monde de football, pour Arte. Je vais animer des débats à la télévision française, c’est en discussion", a annoncé mardi "Dany" sur Europe 1, alors qu'on lui demandait ce qu'il comptait faire une fois sa carrière terminée. Mi-février, le "soixante-huitard" a confirmé qu'il ne briguera aucun mandat lors du scrutin européen de 2014. "J'ai décidé de ne plus briguer de mandat en 2014. J'ai déjà beaucoup donné et je me contenterai désormais de continuer à manifester et... à voter", écrit l'élu écologiste dans son fascicule de 40 pages "Pour supprimer les partis politiques !? Réflexions d'un apatride sans parti" (éditions Indigènes).

Le Pen sur une grue

Marine Le Pen va-t-elle devoir monter sur une grue, elle aussi, pour se faire entendre ? C'est en tout cas ce qu'estime Florian Philippot, à l'évocation de l'action de Serge Charnay, ce père séparé qui s'était retranché quelques jours une grue de Nantes pour réclamer le droit de voir son fils, et qui a eu pour conséquence que le gouvernement a reçu les associations de pères divorcés. Marine Le Pen "n'a pas été reçue par Jean-Marc Ayrault sur la guerre au Mali, pas reçue par Manuel Valls sur la réforme des élections", a observé mardi sur i>Télé le vice-président du Front national. "Peut-être faudrait-il qu'elle monte dans une grue pour être écoutée"…

Hortefeux : "Sarkozy nous manque"

Les Français y sont majoritairement défavorables, mais les proches de Nicolas Sarkozy continuent de réclamer le retour de leur champion en politique. En bon président de "l'association des amis de Nicolas Sarkozy", Brice Hortefeux n'es pas le dernier à montrer sa confiance exacerbée à l'ancien chef de l'État, dont "l'envie" de revenir sur le devant de la scène politique n'est un mystère pour personne. "Nicolas Sarkozy nous manque !", a dit mardi sur Canal + l'ancien ministre de l'Intérieur, à la veille d'un colloque organisé par l'association qu'il préside. Une démarche uniquement "affective", à l'en croire.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?