En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls et François Hollande, le 10 janvier 2015.
 

Même si officiellement tout va bien, depuis quelques semaines, les sujets de tensions s'accumulent entre les deux têtes de l'exécutif.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • douxréveur
    douxréveur     

    pendant que holladne met son collier de fleur...
    et nous joue je suis wallis...
    et distiribue notre pognon... et fait la a repentance habituelle...

    valls met à droite toute!!.
    il a bien raison...
    hollande ne pourra se représenter..
    il joue sa carte perso...

    juppé ou valls quelle différence?
    au moins valls essaie de faire le job...

    hollande il pense qu'à se balader fuir les problémes...
    et faire la grasse mat rue du cirque....

  • LeFrançais-ral.ouf
    LeFrançais-ral.ouf     

    Ce qui restreint les embauches et la compétitivité, ce sont les charges sociales.
    Alors pourquoi ne pas les réduire en prenant :
    - sur les économies faites avec la réforme des Régions,
    - une réduction sensible sur l’IRFM donnée aux députés,
    - l’arrêt des indemnités des anciens présidents, 1°ministre et ministres à la fin de leur fonction,
    - une réduction sensible des avantages du CICE qui est une tromperie du MEDEF
    - la fin du financement de l’immigration de masse,
    - une réduction sensible de fonds donnés à des pays coopérants plus ou moins avec le pays.
    - une réduction sensible ou retour en arrière sur la CMU, AME (quitte à revenir en arrière sur les acquis sociaux des travailleurs, revenir en arrière sur les avantages envers ceux qui ne n’aident pas au développement du pays n’est pas un frein)

    Autrement dit, il faut revoir la répartition du budget du pays pour avantager le travailleur et son pouvoir d’achat. Une fois le redressement du pays effectué, les dépenses inconsidérées en faveur de pays démocratique pourraient reprendre.
    Cette manœuvre sur la loi du travail est une mascarade à un an de la prochaine élection. N’est-ce pas pour masquer la situation catastrophique de l’économie et sociale du pays ?

  • Glochide
    Glochide     

    Pépère s'en fout il se balade dans les îles , colliers de fleurs au cou regardant danser d'un œil goulu , les vahinés ! Encore un an à profiter , pour lui tout baigne !!! Il promet même du fric partout où il passe ........

  • AgentK3
    AgentK3     

    La France et les français auront encore perdu 5 précieuses années gouvernés par des incapables... Et dire qu'on commence à en entendre certains réclamés un septennat à corps et à cris... On ose même pas imaginer un Hollande pendant 7 ans...

  • tizzer
    tizzer     

    Ils auront réussi au moins une chose,
    Couler le PS.
    Même s'il y avait une motion de sencure à l'assemblée les frondeurs n'auraient toujours pas le courage de la voter par peur de perdre leur place.
    Ils l'a perdront dans les urnes en 2017.
    Pathétique...

  • sebus
    sebus      

    C'est pas leurs neurones qui chauffe en tout cas...

  • Agostini
    Agostini     

    PIRE QUE DES GAMINS ET CA REPRESENTE LA FRANGE UNE HONTE VIS À VIS DU MONDE

  • Marte10
    Marte10     

    J'ai l'impression de lire le résumé d'un épisode de Secret Story...

  • Crusader30
    Crusader30     

    Hollande est encore Président, si Valls le gonfle qu'il le vire ......

    JMichel07
    JMichel07      (réponse à Crusader30)

    Alors là vous avez bien raison!

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Les financiers soutiennent l'État, comme la corde soutient le pendu.

    Montesquieu

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire