En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bygmalion: Sarkozy, Copé, Lavrilleux, quelles suites judiciaires à l'UMP?

Mis à jour le
Jean-François Copé et Jérôme Lavrilleux en décembre 2012 au siège de l'UMP
 

Une enquête préliminaire a été ouverte au mois de mars après les premières révélations du "Point" sur les relations entre Bygmalion et l'UMP. Les derniers rebondissements de cette affaire qui implique désormais la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, rebattent les cartes. Et pourraient accélérer les procédures.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    en tant que précurseur, Woerth devrait monter un cabinet de conseil.. son avenir serait assuré :)))

  • jouvance
    jouvance     

    que savons de toutes ces histoires? ce qu'on veut bien nous raconter, mais surtout le plus moche, j'aimerais connaître toute l'histoir.e

  • Frenchy21
    Frenchy21     

    Newsdays, Vous croyez que le PS est mieux. Pour moi, il n'y a aucun parti qui est tout blanc.

  • newdays
    newdays     

    Toujours virulent donneur de leçons mais pas très exemplaire ce parti, c'est honteux de voir cela!

  • rolodex
    rolodex     

    justice à 2 vitesses !

  • rolodex
    rolodex     

    droit dans les yeux ? copé ne savait rien ? je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le 1er qui rira .....

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    en tant que précurseur, Woerth devrait monter un cabinet de conseil.. son avenir serait assué :)))

  • keops
    keops     

    cela me fait penser a l affaire cahuzac et au mensonges de taubira sur les ecoutes et oui personnes ne savaient rien

  • Franck04
    Franck04     

    L'UMP, c'est un peu comme l'utopie de la communauté Européenne. Un chef veut aller plus à gauche, l'autre, chef lui aussi veut aller plus à droite, et le troisieme chef veut rester au milieu. Et tous ces chefs bien sur, clament être plus “républicains” que le FN !

Votre réponse
Postez un commentaire