En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un tiers des salariés disent avoir du mal à séparer leur vie professionnelle et leur vie personnelle.
 

Une trentaine de parlementaires, tous issus de la majorité, ont signé une tribune dimanche pour exiger que les conséquences pathologiques du stress au travail soient indemnisés par le patronat, et non pas par la collectivité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • macille
    macille     

    Mon opinion, pressons le citron tant qu'il y a du jus, après burnout ou pas tout le monde se fout de vous, médecin compris... mais il est aussi non professionnel, personnellement je suis usé de vivre en France, plus d'argent pour le plaisir, travailler pour survivre, lourdeur administrative, taxes, non prise en compte des citoyens, prix délirants, chômage, bouchons, courriers, multiples dossiers administratifs et factures, et j'en passe. Puis travailler deux fois plus pour gagner deux fois moins, ça n'as jamais vraiment motivé personne, alors si l'esprit ne dit pas le non, le corps le fait. tout est fait pour pourrir la vie des gens au lieu de la faciliter.

  • Stopaine
    Stopaine     

    Peut-être que cela fera réfléchir les mauvais patrons ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Vous êtes épuisés ? Déprimés ?
    Ne vous en faites pas, les socialistes veillent.
    Ah non, ils ne cherchent pas à prémunir, à faire en sorte que nous ne tombiez pas en dépression.
    Non ça ce serait un travail efficace et productif.
    Faut pas en demander autant.
    Non, là vous serez malade, malheureux, diminués, mais c'est votre patron qui sera tenu responsable et c'est l'argent public qui financera.
    Vous voyez qu'on trouve des solutions.
    Mais que demande le peuple !?

  • MrParano
    MrParano     

    Voilà qui devrait bien soulager nos fonctionnaires surmenés.

  • stanischlass
    stanischlass      

    ..... et la flemmingite ? ça ouvre droit à quoi ?

  • clochard
    clochard     

    Je me suis pèter les coudes à coudre des matelas pendant de longues années,mais pas de reconnaissance de maladie professionnelle!!!!!

  • adour64
    adour64     

    Travailler 3 ans à la cour des Comptes, et toucher une retraite pleine de +5.000euros est un bon remède contre le burn-out. Mais travailler dans un Parti politique pendant des années, et en finir comme 1er Secrétaire sans toucher de retraite...........à moins que la 1er retraite soit une compensation pour l'autre !!!

  • adour64
    adour64     

    DSK avait les burnes-in, et il n'a pas été reconnu malade.

  • Noéllie
    Noéllie     

    Ce serait très bien, que le burn-out soit reconnu comme maladie professionnelle. Y'a des drames, des gens qui se souffrent jusqu'à se suicider. Peut-être dans ce cas, ils pourront être écoutés et soignés à temps.

  • jéronimo
    jéronimo     

    àcertains députés ça risque pas leur arriver quand on les voit roupiller ou lire leur journal

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire