En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Burkini: Valls "soutient" les maires l'ayant interdit mais refuse de légiférer

Mis à jour le
French Prime Minister Manuel Valls arrives at the Elysee Palace in Paris on July 27, 2016 for a meeting with French President and French representatives of the different religion following yesterday attack at a church in Saint-Etienne-Du-Rouveray. France probes an attack on a church in which two men described by the Islamic State group as its "soldiers" slit the throat of a priest. An elderly priest had his throat slit in a church in northern France on July 26 after two men stormed the building and took hostages. The attack in the Normandy town of Saint-Etienne-du-Rouvray came as France was still coming to terms with the Bastille Day killings in Nice claimed by the Islamic State group. 
BERTRAND GUAY / AFP
 

Le Premier ministre explique, dans un entretien à La Provence, qu'il "comprend" et "soutient" les maires ayant pris des arrêtés pour interdire le port du "burkini", "pas compatible avec les valeurs de la France et de la République", tout en refusant de légiférer en la matière.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • yanarf
    yanarf     

    Il a dit courageusement ce qu'il pense, mais ne peut pas aller plus loin
    car comme beaucoup de monde il a peur des réactions

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Valls "soutient" les maires l'ayant interdit mais refuse de légiférer", ça c'est une attitude d'un vrai socialiste, on dit mais on ne fait rien, on ne sait jamais qu'il perdrait des voix aux élections!

Votre réponse
Postez un commentaire