En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy arrivant au siège de l'UMP pour assister au bureau politique extraordinaire du parti, le 8 juillet 2013.
 

Le bureau politique de l'UMP, réuni lundi au siège du parti pour évoquer l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2012 et du renflouement des caisses du parti, a donné lieu à un retour politique en filigrane de l'ancien chef de l'Etat.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

101 opinions
  • DirDir
    DirDir     

    Attention hyb tu as prononcé le mot interdit!

  • Hybow
    Hybow     

    mdr DirDir !!! J'ai une anecdote au sujet du fantôme du Louvre : nous étions, ma mère, mon frère et moi dans une pâtisserie. Il y avait une bonne sœur dans la file d'attente... Mon frère dit tout fort :" maman, maman, regarde, y'a Belphégor !!! Ma mère rouge de honte, mais tout le monde s'est marré, même la sœur ! Il faut dire que mon frère était tout jeune... Le Vatican n'a pas excommunié mon frère...

  • boris2747
    boris2747     

    Oui, on se fout du ramadan. Du début à la fin. Pourquoi faire un tel tapage pour cette fête religieuse et mettre de côté les autres religions et les grands principes de la laïcité ?

  • infox
    infox     

    Quelle misère de voir tous ces moutons français, après s’être fait chier sur la gueule pendant 4 ans, en redemander la bouche grande ouverte aujourd’hui !

  • infox
    infox     

    http://www.upr.fr/

  • infox
    infox     

    Une raison de plus de mettre en œuvre le programme de l'UPR de toute urgence :

    Pierre Bédier (UMP) vient de retrouver son siège de conseiller général en remportant une large victoire (dixit le Figaro) à l'élection cantonale partielle de Mantes-la-Jolie dans les Yvelines. Il a obtenu 60,23% des suffrages exprimés tandis que la candidate socialiste n'en a obtenu que 39,77%. Pourtant, ce Monsieur, qui n'est rien moins qu'un délinquant, avait été condamné en appel le 16 mai 2008 à 18 mois de prison avec sursis, 50.000 € d'amende et trois ans d'inéligibilité pour corruption passive et recel d'abus de bien sociaux.

    L'article du Figaro laisse penser que 6 français sur 10 font de nouveau confiance à ce personnage pour le moins douteux. En réalité, compte tenu d'un taux d'abstention colossal de 72,5%, il n'a recueilli que 16,56% des électeurs inscrits ! Belle victoire en effet ! Quant à la candidate socialiste, Madame Rama Sall, elle obtient 10,94% des inscrits. Sacré défaite ! À eux deux, ils ont réussi à déplacer moins de 3 électeurs sur 10 ! Et encore, il n'est pas tenu compte des blancs et nuls dont je n'ai pas le comptage.

    Si le programme de l'UPR était appliqué, une telle élection serait annulée et ni Monsieur Bédier, ni Madame Sall n'auraient le droit de se représenter.

    Vive l'UPR et le retour de la démocratie.

  • boris2747
    boris2747     

    Non, non. La famille UMP c'est un ténor et des castras.

  • Semaine
    Semaine     

    N'ont qu'à engager des chômeurs qui ne pratiquent pas !

  • Semaine
    Semaine     

    Il peut pas faire autrement, car il semble bien malade,

  • Semaine
    Semaine     

    D'accord. Je ne voyais vraiment pas pourquoi.

Lire la suite des opinions (101)

Votre réponse
Postez un commentaire