En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Budget : 15 milliards d’euros d’économies supplémentaires
 

Le gouvernement français dévoile ce mardi un programme d'évaluation des dépenses de l'Etat, des collectivités locales et de la Sécurité sociale, avec en toile de fond la nécessité de dégager les économies nécessaires à la baisse des déficits publics promise sur le quinquennat.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

66 opinions
  • CRT
    CRT     

    Au cours de la dernière campagne présidentielle, les journalistes ont fait l’apogée de Hollande : le prix de leur Trahison envers le peuple de France !
    >

    > En France tous les salariés sont exonérés de 10 % sur les revenus.
    > En France tous les journalistes sont exonérés: depuis 1934 ils bénéficient d’une réduction supplémentaire de 30 % qui s’additionne aux 10 %.

    > En 1996, un premier ministre a osé tirer un trait sur certaines niches !
    > Une profession va particulièrement se plaindre « LES JOURNALISTES ».

    > Alain LAMBERT ex-rapporteur du budget au Sénat se souvient :« De la hargne de journalistes et de la trouille des politiques ».

    > Le premier ministre de l’époque avait tenu bon, mais avait offert une première concession à la profession : la création d’un fonds budgétaire pour compenser la hausse d’impôt que subiront les journalistes.

    > Parallèlement, les négociations étaient engagées avec les syndicats.
    > Elles aboutiront. Sous JOSPIN, il est décidé de rétablir l’avantage fiscal, sous forme un peu plus juste !
    > Au lieu de 30 % les journalistes pourront dorénavant retirer soit 7 650 € (50 000 F de l’époque) de leurs revenus (mesure unique pour les journalistes, pour les autres Français, RIEN).

    > Avant les primaires socialistes :
    > Les syndicats ont demandé à François HOLLANDE de rétablir les 30% d’abattement ( ce qu’avait refusé N.SARKOZY en 2008).
    > 42.500 journalistes bénéficieront de cet avantage !
    > Quand on pense que le gouvernement a défiscalisé les heures supplémentaires pour les ouvriers et employés !…

    > Savez-vous que des proches des journalistes, (qui ne sont pas journalistes) se déclarent journalistes sans carte de presse ? Alors que des correspondants locaux qui font le travail de vrais journalistes sans en avoir aucun avantage, ni même rémunération digne (450 à 700 €/mois pour 60 h/semaine).
    > Et maintenant des journalistes de l’audiovisuel ont demandé un abattement supplémentaire de 10 % pour des frais esthétiques !

    > Messieurs les journalistes : Parlez aussi de vos avantages aux JT de 20 heures, n’ayez pas honte d’informer les Français sur l’état de vos nombreux privilèges !

  • CHTI333
    CHTI333     

    APRES DEUX MINUTES ,VOUS SAVEZ A QUOI VOUS EN TENIR . S'ILS VOUS PARLENT "ECONOMIES VOUS SAVEZ QU'ILS S'ADRESSENT A VOUS ,ET NE PENSENT PAS A EUX ,S'ILS EMPLOIENT LE MOT "CHOMAGE" SOUVENT , VOUS SAVEZ QU'ILS S'ADRESSENT ENCORE A VOUS ,MAIS EN PENSANT A EUX ( suis-je ainsi populaire ? serai-je ainsi réélu ...,) S'ILS UTILISENT LE MOT "ACIVITE" , VOUS AUREZ DE LA CHANCE ,PARCE QUE POUR UNE FOIS ,ILS FERONT L EFFORT ,DE FAIRE CROIRE ,QU'ILS PENSENT A VOUS .

  • gan
    gan     

    JE NE COMPRENDS PAS POURQUOI VOTRE MESSAGE A ÉTÉ RETIRER . peut-être le modérateur de RMC est socialiste.

  • gan
    gan     

    Avec tous les riches qui se barre de France, les socialos sont obliger de réduire la voilure de leurs dépenses irréfléchie. facile quand c’est l'argent des autres.

  • tarmac sl4
    tarmac sl4     

    je suis maire adjoint. delegue a la communaute de commune et pas d indemnite..

  • CMIRAGE
    CMIRAGE     

    Et qu'en est il des privilèges de nos chers élus qui nous coûtent énormément? A droite comme à gauche, les efforts et les restrictions ne portent pas sur les hautes sphères.

  • miclante
    miclante     

    je suis d'accord avec vous mais les conseillers municipaux sont des "bénévol" ils ne sont jamais rénumérés.
    Je tiens à souligner que TOUS les ELUS ne payent pas d'impôts sur le revenu : leurs indemnités et leurs émoluenments ne sont pas imposables ! ! ! ..Alors quand ils jettent la pierre à Depardieu ! ! Ils feraient mieux de se taire ou de soumettre la totalité de leurs revenus à l'impôts au même taux que nous ....
    Pour eux vu leurs revenus, ils devraient être imposés dans une tranche à 40% minimum...
    Messieurs, Mesdames les médias à quand une campagne aussi virulante envers les élus que celles faites à Depardieu, à Dieudonné au Front National....

  • desourcesur
    desourcesur     

    c'est plutôtmultiplier par dix, le chiffre d'économie cà faire, soit 150 milliards. Mais là, le régime pain sec et à l'eau pour les fête de fin d'année toute l'année cela casserait le moral. Surtout que maintenant qu ils font fuir les riches et les empoyeurs ils ne savent plus vers qui se retourner ces idiots de service.

  • lapsus
    lapsus     

    Mais cela va à l'encontre de l'idéologie conservatrice de vos amis de gauche quand je me créfère à leur attitude dans l'opposition et vos propos alors!!!!!!!!! seulement les bêtises pour arriver au pouvoir c'est facile de les dire et puis pour le conserver se renier cela ne vous effraient pas à gauche, mais comme votre base électorale est du genre basic, il deviennent mauvais; C'est peut être des électeurs de droiteque viendra votre salut, mais il va faloir dorénavent être un peu plus courtoies.

  • justemonavis
    justemonavis     

    Et les milliards alloués chaque année aux syndicats ? Et les indemnités de tous nos élus, souvent non imposables ? Et les niches fiscales dédiées à des castes privilégiées ?

    Entre temps, le gouvernement fait l'aumône envers les pauvres, par démagogie ? S'il traitait les causes, probablement nous aurions beaucoup moins de chômage et de misères matérielles et morales.
    Mais voilà nous sommes sous régime énarcho-coco-bobo , donc personne d'élu de la société civile , pas de liberté de penser si ce n'est gauche.

    Aisément ils pourraient faire 60 milliards d'économie en réduisant l'état-providence et en redonnant courage à ceux qui nous rapportent : artisans, ouvriers et tous producteurs ; mais les lobbies freinent

Lire la suite des opinions (66)

Votre réponse
Postez un commentaire