En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Sur BFMTV Mohamed K. a raconté mardi 14 février ses "40 minutes" de calvaire aux mains d'un policier accusé dans l'affaire Théo. Suite à son témoignage, d'abord révélé par l'Obs, l'IPGN a été saisie.
 

Le nouveau ministre de l'Intérieur est revenu, dans les colonnes de Paris Match mardi, sur les accusations de CV gonflé. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • fassi51
    fassi51     

    Le tricheur est pris en flagrant délit , il est "surpris" . On peut le comprendre !

  • kojiki
    kojiki     

    Il faut assumer mr Le roux , dire que c'est un militant qui a rempli votre CV , est assez honteux, vous avez cette habitude d'avoir la parole plus rapide que la pensée , essayez dans cette nouvelle fonction, de vous tenir un peu dans le respect, oui ! , je sais les habitudes reviennent au galop, courage moins de 5 mois.

  • Emaux56
    Emaux56     

    Il ne pouvait l'ignorer puisque son CV était affiché depuis plusieurs années, mais il voulait "paraître"

  • grincheux007
    grincheux007     

    comment peut-il être surpris ? il a fait un mensonge, quelle confiance pourrait-on avoir ?

  • sclp
    sclp     

    C'est devenu la mode aujourd'hui de "réinterpréter" son CV. D'ailleurs, j'ai retrouvé sur LinkedIn d'anciens collègues de travail employés ou même de jeunes étudiants n'ayant pas pu finir leurs études, avoir été dans le même temps directeur de ceci, manager de cela, ou encore responsable RH chez Tartempion !

Votre réponse
Postez un commentaire