En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bras de fer entre Macron et les militaires sur la question du budget

macron
 

Emmanuel Macron doit faire un discours aux armées ce jeudi soir à l'Hôtel de Brienne. Cette initiative est coutumière à la veille des 14-Juillet. Mais cette parole présidentielle est particulièrement attendue. Alors qu'un effort de 850 millions d'euros est demandé à la Défense, l'armée gronde et le chef d'Etat-major a menacé de démissionner. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • marco3340
    marco3340     

    Brigitte (sanglots...), le Général il veut plus que je monte dans sa tuture verte sur les Champs Elysées.

  • lugeot
    lugeot     

    Beaucoup de blabla , un programme approximatif , et surtout rien dans les poches , prendre dans les unes pour mettre dans d'autres , n'est ce pas une fumisterie ?

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Que connaît il de l'armée ce Macron ? l'armée doit redevenir puissante avec du matériel neuf et non rapiécé,elle ne peut s'engager dans des conflits avec du matériel de récupération,vous avez raison mon Général de maintenir votre décision,c'est un militaire qui devrait être ministre des armées.

    vauban
    vauban      (réponse à mirabelle57)

    nous sommes en guerre; la guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires!

    ViveLe Roy
    ViveLe Roy      (réponse à vauban)

    Je vous suis.C'est un tel bonheur de vivre comme un enfant des siècles passés !

    vauban
    vauban      (réponse à ViveLe Roy)

    la citation est de Georges Clemenceau, celui qu'on appelait "Le tigre"

  • Rod Zam
    Rod Zam     

    Ainsi commence la foire aux promesses non tenues tandis que se poursuit le sabotage de ce qui reste de la France.

Votre réponse
Postez un commentaire