En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-louis borloo prône une réforme fiscale de 20 milliards d'euros
 

PARIS (Reuters) - Jean-Louis Borloo a exhorté mercredi le gouvernement français à inscrire à l'ordre du jour du Parlement sa proposition de loi sur...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • choupi 65
    choupi 65     

    ce que la gauche a reffusé ....

  • bruitor
    bruitor     

    Quand on n'a pas de convictions on la ferme.

  • antidémago
    antidémago     

    Et oui... Une fois de plus, un politicien propose une réforme fiscale, consistant à piquer 20 milliards d'Euros supplémentaires. C'est maladif quand même ! Au lieu d'augmenter les impôts dans un pays déjà sur-fiscalisé (56 % de prélèvements obligatoires en France), pourquoi ne prône-t-il pas une baisse des dépenses publiques ? Nous avons 20 millions d'habitants de moins que l'Allemagne, et 180 milliards de dépenses publiques en plus ! Nous avons 90 fonctionnaires pour 1000 habitants, et l'Allemagne en a 50 ! Elle est là, l'anomalie !!!!! Quand les politiciens de droite vont-ils enfin s'attaquer aux vrais problèmes ? Ils ont peur pour les élections ? De toute façon, l'écrasante majorité des fonctionnaires vote déjà à gauche, par conséquent le risque est nul !

  • beberd
    beberd     

    au lieu de l ouvrir tu n avais qu a y allé

  • FX3B
    FX3B     

    Pauv'gars...il fait pitié. Lui aussi, quand il était au gouvernement...il n'a rien fait, si juste en profiter... et c'est maintenant qu'il a des grandes idées..!

  • quizzle
    quizzle     

    enfin un homme politique qui a le courage de proposer des choses efficaces, dommage qu'il est manqué de courage au moment de se lancer dans la course aux présidentielles

Votre réponse
Postez un commentaire