En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Louis Borloo sur les bancs de l'Assemblée nationale, à Paris, ici le 1er avril 2008.
 

Les centristes se donnent une semaine pour élire leur nouveau président de groupe à l'Assemblée, après le retrait de Jean-Louis Borloo pour raison de santé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bill
    bill     

    Il faut supprimer des politiques pas en ajouter ! ! Quand l'un d'entre eux démissionne , il ne faut pas le renouveler ! il y en a 100 fois trop ! ! !

Votre réponse
Postez un commentaire