En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
BFMTV LIVE: vous avez participé aux débats du "Soir BFM"
 

Chaque soir, posez vos questions sur les sujets d'actualité décryptés par le présentateur du "Soir BFM", Jean-Baptiste Boursier, et ses invités. Donnez votre opinion. Les meilleures contributions pourront être diffusées à l'antenne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Normandie
    Normandie     

    Vous direz à François qu'il retire son scooter il gène pour sortir les poubelles ...

  • TiboF
    TiboF     

    Avant les entreprises françaises étaient à la pointe de la technologie : Minitel, VAL, et j'en passe. Celles-ci faisaient du mécénat sans être intéressé. Puis un beau jour, la gauche a mis les 35 heures : travailler moins pour gagner moins. Dans un contexte de mondialisation, il faut faire retourner les français au travail ; ce n'est pas parce que le français lambda a fini sa journée que le monde s'arrête. Si pour une brillante idée, la personne veut et a besoin de travailler 100 heures en une semaine, pourquoi on l'empêcherait ? Si la semaine suivant, son entreprise n'a pas besoin de lui ; il peut se prendre une semaine de repos. Et là, on a des français reposés.

  • eb3958
    eb3958     

    C'est évident, les entreprises françaises n'ont plus de sous, elles sont à la peine. Combien de petites entreprises vont mettre la clé sous la porte, combien de petits patrons ne se versent pas de salaire ou peu afin de payer les employés, toutes les charges. Il y a peu de commandes, marge faible, mais les charges sont toujours là. Le saviez vous mr le président, vous ne voyez que les 40, pas celles qui triment. Vous savez la difference entre un dirigeant et un patron ? Le premier est mis en place avec l'aval du conseil d'administration, qu'il perde ou qu'il gagne il aura toujours son beau salaire. Le second a mis ses tripes et ses économies dans la création de sa société, mais ces derniers vous les étranglez et vous les ignorez.

Votre réponse
Postez un commentaire