En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La raffinerie de petit-couronne pourrait redémarrer d'ici 15 jours, selon eric besson
 

PARIS (Reuters) - La raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime), placée en redressement judiciaire après le dépôt de bilan du groupe...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • florentb.rmc.fr
    florentb.rmc.fr     

    Madame, Monsieur,

    Lisant les dernières déclarations du Ministre Eric Besson reprises par la Presse, je crois comprendre que la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, dont par exemple, le cracking catalytique se trouve à environ 300 m du village historique, devrait redémarrer sous environ 15 jours dans le cadre d'une activité peu explicite de travail pour tiers.

    Autant un rachat, une reprise par une autre société peut être clair, autant "un travail à façon" pour le compte de tiers m'inquiète au plus haut point, et pas seulement parce que la situation présente est au coeur d'une période de grands froids.

    En effet, qui va exercer la responsabilité juridique de cette future exploitation ?

    -La société Pétroplus, dont on peut lire qu'elle est en faillite ?
    -Le Tribunal de Commerce de Rouen ?
    -Le ou les clients ?
    -L'administrateur judiciaire ?
    -L'Etat ?

    Dans chaque cas, cela soulève une inquiétude, seule la société Petroplus Raffinage Petit-Couronne SAS (classée Sévéso II) étant, il me semble, détentrice à ce jour des autorisations d'exploitation.

    La personnalité physique ou morale devrait communiquer les coordonnées de ses assureurs en cas de sinistre, vis à vis des proches riverains, de l'environnement, de la population des communes alentours. La question doit être posée, une réponse doit être apportée.

    Cordialement.

  • hesperus31
    hesperus31     

    Sauf ceux qui vont aller pointer au chomage d,ici peu , car on connait le poid des politiques dans ce genre d,affaire

  • Laval56
    Laval56     

    Espèrons que les calculs sont faits pour que ces raffineries qui restent puissent nous "mettre à l'abri" d'une dépendance de fabrication de carburant.

Votre réponse
Postez un commentaire