En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Xavier Bertrand sur BFMTV.
 

Invité ce lundi de Bourdin Direct sur RMC et BFMTV, le ministre de l'Emploi et de la Santé, Xavier Bertrand, annonce qu'il s'oppose au texte légalisant l'euthanasie, examiné ce mardi par le Sénat.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

44 opinions
  • unpapa
    unpapa     

    Quand ce n'est pas le corps médical qui fait la chose dans le dos du patient et de la famille...Ce sujet sensible tout le monde doit y réfléchir et surtout les médecins car ils ne sont pas exempts de tout reproche, et je sais de quoi je parle, mon fils a quitté ce monde par la seule volonté des oncologues pédiatriques du service.Il faut un référemdum(santeusagers)

  • Gerbelle
    Gerbelle     

    En général,être pour l'euthanasie,c'est surtout une réaction de bien-portant et de bien-vivant.Tout au long de ma carrière hospitalière(en cancérologie),j'ai très peu vu de gens,même à l'extrème limite,demander à mourir.En revanche,c'était souvent une demande de l'entourage.Il faut donc,bien y réfléchir...

  • No comment
    No comment     

    et réelle tout puissance infantile

  • guss
    guss     

    Curieux hier les messages étaient plus ou moins favorables à l'euthanasie mais aujourd'hui ils sont pratiquement tous d'accord pour l'euthanasie. Quelle raison a RMC d'effacer les messages qui ne sont ni racistes, ni diffamatoires mais différents ? Les messages servent-ils de sondage ?

  • Charles-André
    Charles-André     

    REFERENDUM
    Le peuple décide et le gouvernement applique.
    (Comme le syndic dans une copropriété)

  • u corsinu
    u corsinu     

    liberté/égalité/fraternité .
    Choix de l'individu.RESPECT.

  • JMB83
    JMB83     

    Je ne vous donne pas le droit de vous prononcer contre mon euthanasie si un jour le cas se pose . Je ne vous donne pas le droit d'imposer à mes enfants ma loque humaine . Je ne vous donne pas le droit de me faire supporter d'atroces souffrances en fin de vie . Je ne vous donne pas le droit de laisser cette décision inavouée au bon vouloir du milieu médical . Je ne vous donne pas le droit de m'imposer la maltraitance des maisons de retraite ( que certains utilisent comme décharges ). Pour vous faîtes comme bon vous semble . Je ne vous donne pas le droit de m'imposer votre carcan religieux .Je ne vous donne pas le droit de m'interdire le droit à la différence .

  • difficile combat
    difficile combat     

    je sors très difficilement du décès de mes parents, mais leurs souffrances étaient plus insupportables et me laissent encore une trace indélébile à ce jour de leur état. Je comprends que, étrangement, Maman soit décédée après un très long moment en soins intensifs, avec un pronostique quasi inévitable. Je pense que les médecins ont pris une décision qui ne me fait pas quémander quoique ce soit, mais que ce fût difficile pour nous. Pour mon Papa, 8 hospitalisations, deux fois rappelés en soins intensifs en pleine nuit à 60 km, sous la neige, pour un pronostique vital également nul depuis de longues semaines de souffrance. Si j'étais riche et célèbre, que je m'appelle Mme Jospin ou autre, je préférerais préparer mon départ de ce monde en Suisse, et laisser à mes enfants et proches un souvenir plus heureux, et me préparer avec calme et sérénité à quitter ce monde. Alors, pourquoi ne pas préparer avec courage un concept réfléchi, hors politicien, pour une fin de vie décente ? Le monde médical supporte mal cette charge souvent illégale, mais nous savons que dans 150 ans, nous ne serons plus vivants, alors un peu de courage pour se préparer à un autre voyage, croyant ou laïc, nous avons beaucoup à échanger et à préparer pour laisser un texte législatif français ou européen pour encadrer l'euthanasie, sans avoir une phobie de la mort. Le débat doit être mesuré et réfléchi, mais le fuir laisse le choix aux gens qui ont les moyens financiers pour choisir leur départ, et pas aux autres, pourquoi ? Par lâcheté, par peur de voir ce qui se passe réellement dans les hôpitaux ou maisons de retraite? Non, nous devons parler, être écoutés et entendus par les législateurs !

  • egp933tsr
    egp933tsr     

    pour l'euthanasie sans la moindre hésitation,
    j'ai vu mourir mon père d'un cancer en 1961 à l'âge de 54 ans en deux mois dans des conditions atroces, si cela avait été possible nous aurions eu recours à l'euthanasie mais hélas ....je trouve excellent et émouvant le long message de "unpapa", bravo je suis passé par là, plusieurs fois moi aussi, maintenant à 73 ans je n'ai plus le désir d'être accompagné, les "départs" sont trop durs .....

  • Grelor57
    Grelor57     

    Et bien, moi je peux vous dire que les médecins hospitaliers m'ont toujours prévenu.Ils préviennent en réunissant la "famille directe" dans le bureau du Médecin Chef du service hospitalier.Il propose d'abréger les souffrances en administrant tous les jours plus de produits comme la morphine jusqu'à.....C'est de l'assistance pour passer dans l'autre monde en souffrant le moins possible et en plus le Médecin Chef nous précise que c'est à la demande expresse du patient malade de notre famille.

Lire la suite des opinions (44)

Votre réponse
Postez un commentaire