En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
« Le Parti pris » d'Hervé Gattegno, c'est tous les matins à 7h50 sur RMC du lundi au vendredi.
 

Le président Ben Ali a annoncé, jeudi soir, qu'il quitterait le pouvoir en 2014. Pour beaucoup de commentateurs, c'est la fin du régime tunisien. Si la situation économique et sociale du pays est à l'origine des troubles, on peut aussi avancer que Ben Ali est victime... de l'effet WikiLeaks.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Houda 93
    Houda 93     

    La majorité des Tunisiens et des intellectuels sont pour Ben Ali

    Ben Ali a un gouvernorat composé par des élites

    La Tunisie est victime des bandes des casseurs... Seulement les chaines américaines et TF1 ont montré les scène de pillage

Votre réponse
Postez un commentaire