En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bayrou: «Si la politique est juste, je la soutiendrai de toutes les manières possibles»

Mis à jour le
François Bayrou
 

Invité d’RMC et de BFMTV, le président du Modem François Bayrou a défendu une « attitude non clanique » entre droite et gauche. Interrogé pour savoir s’il pourrait devenir Premier ministre de François Hollande, il a botté en touche, affirmant : « si la politique est juste, je la soutiendrai ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

40 opinions
  • Slad
    Slad     

    Pour ce qui est du "il aurait du s'abstenir", encore une fois les français ne savent pas ce qu'ils veulent. Entre 2007 et 2012 Bayrou a passé son temps à s'entendre dire qu'il était monsieur "ni ni" que dans la politique il fallait donner un avis. Donc dés le début de sa campagne il a fait la promesse qu'il ferait un choix s'il n'est pas au second. Il a tenu sa promesse et à partir du moment ou il devait choisir celui qu'il jugerais le moins pire il était évident pour tout ceux qui le suivent depuis des années que ca ne pourrait être que pour Hollande quitte a signer sa mort politique. Personnellement je ne pensais pas qu'il aurait le cran de tenir cette promesse et qu'il voterait blanc car voter Hollande signait sa mort politique. Il a osé. Respect.

  • Slad
    Slad     

    Incroyable comment les français qui se plaignent en permanence que les politiques passe leur temps à s'arranger entre eux et quand il y en a un qui pour ne pas se renier à continuer a dire ce qu'il pensait quitte a perdre des postes ( il aurait pu s'unir avec Royal,ministre de Sarkozy, aurait pu négocier son siège de député avec la droite puis négocié sous soutien à Hollande avec le PS) Le mec à tout fait pour rester fidèle a ses idées et tout le monde lui crache dessus.
    Quand on pense a un Borloo qui pendant toute le campagne n'a pas osé dire un mot alors qu'il trouvait la campagne de Sarko lui aussi nauséabonde...et ça juste pour ne pas se griller comme Bayrou...et tout le monde trouve ça normal. Les opportunistes il ne faut pas se tromper ils sont là: Borlo, Morin and Co/

  • ZABROTA
    ZABROTA     

    bayrou l incoruptible est le veritable representant d iune droite republicaine

  • Ercraux
    Ercraux     

    On va dans tous les sens au gré du vent alors les bons conseils sur l'orientation du vent, qu'importe...

  • erwann 32
    erwann 32     

    Mais je croyais qu'il était cuit en politique, ce mec ne pense qu'à lui et est un arriviste, bientôt il va rentrer au gouvernement d'hollande, vous verrez, il était à droite ,le vent a tourné il est à gauche , c'est un politicard et un arriviste et s'il était poatron d'une entreprise elle ferait faillite , car il faut des hommes autrement combatifs pour géréer une société, et qui plus est un pays . Pour Hollande c'est pareil , ces gens là n'ont aucun carisme et sont mous du collier , on est bien parti pour redresser le pays !

  • ioniosis
    ioniosis     

    françois BAYROU ,UN HOMME d'etat avec une vision d'etat,que le pays se rassemble , ni a gauche ni a droite,mais pour l'interet du pays!
    et si le président de la république s'engage dans la lutte féroce a laquelle nous sommes confrontés, suivons le, d'abord.et faisons de la politique aprés.la nation passe avant.

  • d2012
    d2012     

    FAUX CUL

  • lapsus
    lapsus     

    On ne vous demande rien!!! ni à gauche et encore moins à droite.

  • Biloute62870
    Biloute62870     

    Pourquoi t'essaie pas de le faire on verra de quoi té capable nullard

  • Maxi10
    Maxi10     

    Si François Bayrou était resté fidèle à ses grands principes, il aurait dû rester neutre et s'abstenir en 2007 comme en 2012 de donner des directives pour que ses électeurs votent à gauche mais la 1 ère fois il a cu à tort que la gauche l'emporterait (Ségolène ROYAL ) et ce fut, malheureusement pour lui, Nicolas SARKOSY Quant aux élections de 2012, ses calculs opportunistes n'ont pas été mieux récompensés ... François HOLLANDE n'a eu que faire de lui, ses promesses électorales mensongères ne pouvaient être contrecarrées par les idées de F. BAYROU .

Lire la suite des opinions (40)

Votre réponse
Postez un commentaire