En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Hollande sur le site de l'ancien camp de concentration du Struthof, en Alsace, le 25 avril 2015.
 

Le président de la République a commémoré la Journée internationale de la déportation en Alsace, au camp du Struthof, le seul installé par les nazis sur le territoire français. Peu auparavant, le Premier ministre Manuel Valls a lui prononcé un discours à Paris et appelé à poursuivre le combat contre la barbarie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • constantin
    constantin     

    il a rien dotre a faire que se promené

  • bernadete
    bernadete     

    comment peut il prononcer des phrases aussi graves avec un tel détachement, il se passe déjà des choses très graves en France, 5 attentats déjoués nous dit un de ses ministres et lui a l'air de ne pas savoir que nous sommes entrés dans une période terrible.
    Des chrétiens sont exterminés, et lui n'a pas l'air informé, "Le pire peut toujours se produire", mais le pire est à nos portes, où vit il ?

    juggIerman
    juggIerman      (réponse à bernadete)

    tout a fait exact hélas

Votre réponse
Postez un commentaire