En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Claude Bartolone devant l'Assemblée le 22 avril 2015.
 

Ancien président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, où il a conservé ses réseaux, Claude Bartolone, président PS de l'Assemblée nationale, veut désormais conquérir la région Ile-de-France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • reirize
    reirize     

    Il a géré la Seine-Saint-Denis pendant des années et on voit bien la catastrophe absolue»

  • iamagic
    iamagic     

    Un coup j'y vais pas, un coup j'y vais !! Quelle girouette! Il sent qu'en 2017 il ne pourra plus être au gouvernement, alors sait-on jamais?? Il faut se prévoir un avenir!! Tous des opportunistes!!

  • 109600
    109600     

    L'Express 25/066/12
    "Le président du Conseil général de Seine-Saint-Denis Claude Bartolone, qui ne serait pas franc-maçon lui-même, a pourtant bénéficié d’un petit coup de pouce fraternel afin d’accéder au Perchoir de l’Assemblée Nationale, le 21 juin dernier.
    Des socialistes du 9-3, membres du GODF, ont identifié 27 députés francs-maçons, pour la plupart également en loge au Grand Orient. Parmi ces 27 députés, 21 ont été contactés et 14 d’entre eux ont promis de voter pour le fabiusien Claude Bartolone.
    Cerise sur le gâteau, ces frères pro-Bartolone ont aussi contacté 4 députés francs-maçons de droite afin de les convaincre de voter pour Bartolone lors du vote de toute l’Assemblée, le 26 juin.
    Pourquoi une telle aide maçonnique pour le député Bartolone ? Le fait que la Fédération du PS de Seine-Saint-Denis soit dirigée par l’ancien Grand Maître du GODF Philippe Guglielmi ne doit pas être une simple coïncidence."

Votre réponse
Postez un commentaire