En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-MArc Ayrault a demandé la dissolution des Jeunesses nationalistes révolutionnaires
 

Le Premier ministre a demandé au ministre de l'Intérieur d'étudier la dissolution des Jeunesses nationalistes révolutionnaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

34 opinions
  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Il faut dissoudre les cons.

  • skyraider
    skyraider     

    Il faut dissoudre le parti socialiste

  • Cassandre
    Cassandre     

    J’ai la vingtaine et quelques années, je vis avec à peine 500 euros par mois, j’écoute du métal et de l’électro en passant par du rap, j’ai passé tout mon secondaire dans une ZEP et j’ai habité dans une banlieue encore après mon bac, j’ai été élevé dans une gauche Canal plus et chez nous le bouton 1 de la télécommande est resté à l’état neuf. J’ai toujours eu d’excellentes notes au cours de ma scolarité, avec notamment un 20 sur 20 en histoire/géo pour mon bac blanc, et je suis des études supérieures en étant à quelques semaines d’un master avec mention Bien.

    Moi, raciste ? Il y a une quinzaine d’années encore lorsque j’allais à un repas avec mes parents, et que j’entendais des convives dire qu’ils n’aimaient pas les Arabes et qu’ils votaient Le Pen, je sortais discrètement de la pièce pour aller dehors cracher sur leur bagnole. Moi, raciste ? Mes potes au collège s’appelaient Abdelkader et Saïd et je vomissais avec eux les « fachos ». Moi, raciste ? Au lycée j’ai signalé à la direction, qui m’emmerdait pour des broutilles, que des élèves néonazis se pointaient avec « Mein Kampf » au bahut.

    Moi, je ne suis pas dans le « champ républicain » ? Je vous emmerde, la gauche. Je vous ai appartenu corps et âme assez longtemps pour avoir le droit de le dire, haut et fort. Je n’ai aucune leçon à recevoir de vous. Entre les deux tours de 2002, j’avais 15 ans et j’ai défilé contre Jean-Marie Le Pen. Qu’est-ce qui selon vous m’a rapproché de lui un peu plus tard ? Les paroles de « division » de Nicolas Sarkozy ? Il n’existait pas à l’époque.

    C’est la réalité qui m’a fait voter FN quand tout dans mon éducation, mes valeurs, mes préjugés me destinait au contraire. Ce qui crée la « division » dans ce pays ce ne sont pas les paroles des politiques, ces dernières ne sont que le reflet des aspirations qui viennent de la base, ce qui crée la « division » c’est la présence de plusieurs peuples distincts sur un même territoire, à force d’immigration massive sur des dizaines d’années, démarche irresponsable dans le meilleur des cas, diabolique dans le pire des cas. Sarkozy n’a fait que récupérer la colère qui couvait, il ne l’a en rien créée.

    Le mot « racailles » Nicolas Sarkozy ne l’a pas inventé, il l’a repris de la bouche de cette dame qui lui parlait à la fenêtre, parce qu’elle vit là-bas, elle. Ça vient d’en bas, c’est clair, la gauche ? C’est un « jeune » qui vous parle, vous aimez tellement ce mot, un jeune qui constate que la « division » c’est vous qui l’avez provoquée, encouragée, en important ici des populations qui nous étaient hostiles, par souvenir de la guerre d’Algérie, en les rendant encore plus hostiles avec le mouvement « antiraciste », avec votre « marche des beurs », en les appelant à revendiquer leurs origines tout en nous contraignant à avoir honte des nôtres, en apprenant à tous que tout ce qui était « de souche » était nazi, colon, ignoble à tout point de vue, en nous effaçant littéralement de votre « diversité », vous avez créé ce racisme dont vous ne parlez jamais, pourtant largement majoritaire dans les faits : le racisme de ceux qui nous appellent « les faces de craies ».

  • Cassandre
    Cassandre     

    Un électeur FN, normalement, c’est une personne âgée assez aisée, qui aimerait interdire le rock, la techno et toutes les musiques de « jeunes », qui vit dans un village paumé à la campagne et qui n’a jamais vu un Arabe de sa vie, une personne xénophobe pleine de préjugés qui regarde trop TF1. Ou bien c’est un pauvre gars inculte faisant partie de la frange la moins éduquée de la population, qui ne comprend pas le monde dans lequel il vit.

  • Cassandre
    Cassandre     

    C’est l’histoire d’un mec…

  • Cassandre
    Cassandre     

    Mais au fond, l’extrême gauche relève de la même idéologie que la gauche, c’est d’ailleurs pourquoi l’une et l’autre peuvent s’allier aisément.

  • Cassandre
    Cassandre     

    Selon une source proche de l’enquête, et contrairement à ce qui a été complaisamment diffusé ce matin sur RTL, aucun des agresseurs du jeune Clément, n’avait de vêtement marqué » Front National « .
    Il est donc clair que la diffusion d’une telle fausse nouvelle particulièrement diffamatoire, fait et fera l’objet de procédures judiciaires.

  • Joukov
    Joukov     

    Esteban c'est un bon garçon a sa maman , au moins il a les cheveux bien coupés , il s'habille correctement ... Pas comme ces gauchos hirsutes avec des pullls qui descendent jusqu'aux genoux ...Esteban un exemple vivant pour la jeunesse Francaise ...

  • mamily
    mamily     

    toujours prêt a réagir pour rassembler les gauchistes !!! quand on entend à la télé les jeunes endoctrinés "touche pas a mon pote etc.." toutes ces associations d'illuminés bobos qui feraient mieux d'aller vivre dans les banlieues chaudes pour vérifier si leurs théorie sont sensées !! on devient de plus en plus en colère contre ce gouvernement et ses amis qui gouverne par idéologie et non comme des responsable de la France entière

  • prob5763
    prob5763     

    Ayrault veut obliger les partis d'opposition à changer de nom comme des grands. C'est vrai que ce serait encore plus risible s'il le faisait avec ceux que l'on appelle aujourd'hui le P.S. ou l' U.M.P. qui ont changé de nom une multitude de fois depuis leur arrivée sur le marché politique. Pour cela, ils n'ont pas besoin d'être dissous puisqu'ils le font tout seul. Ils puent tellement qu'ils pensent que l'odeur sera moins forte s'ils changent de nom. C'est ridicule, pourquoi le P.S. serait-il moins nauséabond que la S.F.I.O.? En quoi l'U.M.P. est elle moins répugnante que le R.P.F.? Jean-Marie Le Pen qui a compris qu'un parti politique c'est un fromage, plus il pue, plus il est apprécié. Il a donc repris l' avatar d'une des multiples officines du P.C.: le Front National tombé en déshérence, et en a fait ses choux gras. Il doit être MDR lorsqu'il entend les analphabètes du parti communiste traduire F.N. par Front de la Haine, cette formation créée par leurs grand-mères à une époque où elles n'avaient pas le droit de vote. Jean-Marie à de l'humour, c'est ce qui manque le plus à Jean-Marc qui ne sait que faire rire à ses dépens.

Lire la suite des opinions (34)

Votre réponse
Postez un commentaire