En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Marc Ayrault n'a pas apprécié les critiques de Pierre Gattaz.
 

Le président du Medef Pierre Gattaz, qui fait partie de la délégation française accompagnant François Hollande aux Etats-Unis, a laissé entendre qu'il ne voulait plus entendre "parler de contreparties" sur le pacte de responsabilité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • Dempasar
    Dempasar     

    et lui n 'a pas besoin de voyager pour souffrir du décalage horaire...il est en permanence à l'ouest !

  • claude09
    claude09     

    comme beaucoup de ces cons qui nous gouvernent sans savoir combien en % de son salaire représente la part d'un pain pour un ouvrier.

  • claude09
    claude09     

    deux imbéciles qui vivent grassement sur le dos des travailleurs.

  • Demoulinsart
    Demoulinsart     

    Au lieu d'essayer de faire de l'esprit, notre 1er ministre serait bien inspiré de trouver les moyens de compenser la suppression des cotisations patronales qui finançaient jusqu'ici la politique familiale.

  • cgtfob
    cgtfob     

    Gattaz aurait du réagir tout de suite dès que le mot pacte a été prononcé, c'est trop tard gattaz est mou, nulle comme Monsieur normal
    Il doit aussi refuser par principe de dialoguer avec les preneurs d'otage de la CGT
    Gattaz mauvaise pioche

  • choppaul
    choppaul     

    Sans parler des cadeaux PPP.

  • choppaul
    choppaul     

    Quelle mascarade, ils vont nous faire pleurer. Pierrot aura 35 milliards pour ses amis, grand patrons. Alors que nous avons besoins d'une centaine de prisons, 6,4 milliards.

  • Francis Zanetti
    Francis Zanetti     

    hahaha marrant cette heros la lui est dans un decalage des marches public

  • 05 2017
    05 2017     

    Ce gouvernement ne cesse de nous rabâcher les oreilles avec le dialogue social, mais qu'en est il exactement, Emploi salarié et non salarié au 31 décembre 2012 = 26 293 700 - Représentativité
    des syndicats = 5 456 527 = 20,75% - Le nombre d'entreprises en France Métropolitaine = 3 309 319 - Représentativité syndicats MEDEF = 750 000 = 22,66% vmax - Représentativité syndicats CGPME = 600 000 = 18,13% vmax - MEDEF + CGPME = 1 350 000 = 40.79% - Ce qui veut dire que ces syndicats qui ne représente que 20% de salariés et 40% d'entreprises pourrissent la vie de 80% de salariés et 60% d'entreprises. - Il est grand temps que le peuple reprenne les commandes à ces oligarques. !!! Source INSEE

  • mincim
    mincim     

    gattaz GATTAZ qui c'est ? C'EST PAS LE TYPE qui est né avec une cuillère d'argent ? dans la bouche OUI Pas de doute, nous sommes bien en France .... et
    rien de nouveaux !! les patrons et actionnaires bénéficie toujours de l'action et du travail
    des autres

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire