En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-marc ayrault annonce une concertation sur les rythmes scolaires
 

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a annoncé vendredi qu'il y aurait une concertation avec les enseignants et les...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Gribouilloux
    Gribouilloux     

    Eh allez je m'y attendais!!! c'est la faute à... pas aux parents. Ha oui mais c'est biensur!!!. Les enfants sont fatigués de plusieurs choses. D'abord des charges scolaires trop volumineuses sur tes temps trop courts et trop concentrés. Désolé chers parents et enseignants mais ce ne sont pas les enfants qui doivent se plier à vos modes de vie "RRTsiène". Moins de cours, c'est redevenir aux fondementaux comme lire ecrire et compter. Pour la découverte, les nouveaux outils sont là et nos petiots sont loin d'être bêtes pour les utiliser, j'en suis souvent ébahi moi le papi. C'est donc aux parents de les guider sur cette voie aux lieu de penser d'abord à leurs activités personnelles hors travail. C'est cela aussi être parents. Nos petits doivent ce lever tot et bien c'est bien!! ainsi comme dit le dicton l'avenir appartient à ceux qui se lève tot. Par contre ils doivent aussi se coucher tot. N'en revenons pas à "bonne nuit les petits" à 19h30 Quoique!!!!! Nos corps réagissent et sont régis par des rythmes chronobiologiques et comme dit un autre dicton: les heures avant minuit compte double; pour le sommeil réparateur de nos petits tout est dit!Je rejoins un peu Tibert pour les activités périscolaires mais là aussi ATTENTION!!! il y a activités et activités et ne pas confondre suractivités. On peut pratiquer des activités sportives, mais au fure et à mesure que la journée se déroule il faut aller vers du plus ludique du plus calme. Il faut peut être aussi faie preuve d'imagination et se demander si les locaux scolaires ne se prêteraient pas justement, en dehors des heures d'éducation a ces activités sociales voir de garderie et d'étude pour les enfants dont les parents travail. Avec quelques benévoles cela ne courterait pas cher. Mais là je touche au sein du sein, c'est à dire à ce que certains appellent "leur chasse gardée". Alors oui par des mouvement d'asso aidont aussi ces nouveaux parents surbookés par le monde moderne, mais que ceux ci face aussi un peu preuve de sagesse et acceptent de voir leur RTT se dérouler non pas en WEEK END mais en préparation calme du samedi dimanche en famille avec nos petits, sans course sans activités perso sans soubresauts. Oui un peu de calme et parfois de douceur de vivre avec eux sur nos genoux. Mais là je sens que le papi que je suis va se faire envoyer paître pour s'occuper de ce qui ne le regarde pas. Pourtant moi je les aimes bien mes petits.

  • beb's
    beb's     

    Comme à chaque nouveau ministre j'entends nouvelle réforme ! Cette fois on nous parle de concertation mais de qui ? Nous enseignants sur le terrain au quotidien ? Je ne veux pas que ce soit les syndicats qui parlent pour moi ni les associations de parents d'élèves pour les parents ; je veux avoir le droit de donner mon avis comme toutes les personnes concernées mais est-ce que ce sera le cas ? Dans ma classe chaque jour je vois mieux que personne ce qui va et ce qui ne va pas et pour une fois j'aimerai que mon demande sérieusement mon avis. Merci.

  • beb's
    beb's     

    Je ne comprends pas comment on peut parler de rythme scolaire en excluant le rythme de travail des parents. Ne vous est-il donc jamais venu à l'idée que les parents doivent aller travailler tous les matins et donc déposer leurs chères têtes blondes à la garderie pour être à l'heure au travail ? Commencez donc par vous poser les bonnes questions : les enfants ne sont forcément fatiqués à cause des heures de classe mais parce que leurs parents doivent aller travaillet et donc les lever et tant que cla ne chagera pas il y aura toujours des enfants qui se lèveront tôt .

  • tibert 83
    tibert 83     

    Autoritaire et dirigiste, la gauche ? Ne sortons-nous pas de l'hyperprésidence ? N'avons-nous pas assisté à l'effacement contre son gré d'un premier ministre pendant cinq ans, relégué à l'annonce des mauvaises nouvelles ? Y a-t-il eu une véritable concertation sur la prise en compte de la pénibilité des emplois (dossier des retraites), sur la ratification du nouveau traité européen, ...
    L'autorité et le dirigisme faisaient davantage consensus à cette époque !

  • tibert 83
    tibert 83     

    Cette réforme sera bénéfique pour nos enfants qui ont des journées trop chargées et a contrario des plages de vacances trop longues. Ce rythme scolaire contrarie forcément le rythme biologique. Je m'en veux tous les jours de devoir déposer mon fils de 3 ans à la garderie à 7 h 30 et de ne le récupérer qu'à 18 h. La principale difficulté, ce ne sont pas les RTT et les 35 heures. C'est d'ailleurs Darcos, un ministre de droite qui a supprimé les cours le samedi matin. L'obstacle réside dans le changement radical de société à laquelle on se prépare où nos communes seront de plus en plus sollicitées pour mettre en place des activités sportives, artistiques qui relaieront la classe. Nos mairies sont-elles prêtes à sauter le pas, en ont-elles les moyens ? Beaucoup d'enseignants sont prêts à travailler un plus grand nombre de jours sur l'année, dans la mesure où le rythme des enfants est mieux respecté.

  • tibert 83
    tibert 83     

    A peine caricatural comme commentaire !

  • nasty
    nasty     

    Et voilà le gouvernement met en action son programme: "La concertation". A chaque fois qu'une décision devra être prise on concerte, on perd du temps et dans 5 ans rien n'aura bougé. Mais pourquoi ne demande il pas au élèves leur avis sur la question pendant qu'on y est. On se retrouverai avec 1h de cours le lundi et ensuite week end.

  • Pshitt
    Pshitt     

    le gars de l’éducation qui n'en a pas !! a Fait une grosse boulette Merci Ségolene de remonter les bretelle à ce traite qui vous a abandonné comme une chiffe molle quand il a vu le vent tourné, encore un gars franc du collier ....Chasser le naturel il revient au galop la Gauche est autoritaire et dirigiste rappelez vous la loi sur les 35h sans l'accord des syndicats !!!!

  • Gribouilloux
    Gribouilloux     

    Moi de droite j'étais personnellement pour cette mesure. Je dis bien j'étais parce que à l'instant sur RMC j'ai cru comprendre qu'il y avait de l'eau dans le gaz. Première volte face gouvernementale, premier couac?. Non tout simplement une forte mobilisation des electeurs de gauche contre cette réforme. ET bien le " Je ne déciderais pas de tout commence mal". Alors pourquoi j'étais pour cette réforme!!! tout d'abord quand vous écouter les spécialistes de l'enfance, ils vous diront combien cette semaine à 4 jours était tout sauf positif aux enfants. Positif pour les commerces, l'industrie de l' activitées du temps libre cela oui!!!. tout cela étaient liés aux 35h et aux Week End RTT. Cela arrangeait la nouvelle génération parentale des bob gaucho avec les enseignants en tête. Mais pas pour les enfant, surtout pas eux. Il faut être grand parents pour s'en apercevoir quand vous voyez la tête des bouts de choux le lundi matin. Moi qui parfois accompagne des petits voisins à l'école et qui parfois les récupère, je le voyais bien dans ces yeux fatigués. Trop d'heures concentrés, trop de pseudo heures dit de décoiuvertes, trop d'heures passées sur les jeux et téle. EH MERDE C'est quoi cette connerie, quand on fait des enfants, c'est pas comme un sac que l'on prépare le jeudi vite fait bien fait pour partir en week end. Alors oui cette mesure était bien pour nos petits mais électoralement catastrophique pour le résultat electoral du PS. voilà exemple, s'il en fallait un, que gouverner c'est ne pas être une girouette dans le sens du vent démagogique mais de prendre pour le bien public des mesures parfois impopulaires qui vous mettent en périls.

  • tibert 83
    tibert 83     

    On parle concertation et la droite hurle à la dictature. Que vaut-il mieux ? Passer en force ? Comme l'a fait Châtel en faisant passer une loi sur la notation des enseignants au lendemain de l'élection de Hollande ...
    Là pour le coup, nous sommes loin de la démocratie. La gauche n'aura le pouvoir que si le peuple lui donne une majorité à l'Assemblée. Si ce n'est pas le cas, il y aura cohabitation ... comme le souhaite la droite qui a hurlé au blocage du pays lorsqu'elle-même a été forcée d'accepter la cohabitation entre 97 et 2002 !

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire