En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Candidate for the right-wing Les Republicains (LR) party primaries ahead of the 2017 presidential election and former French prime minister Francois Fillon raises his arms as he speaks during a meeting on November 18, 2016 in Paris. 
BERTRAND GUAY / AFP
 

L'effet de surprise à peine passée, au soir du premier tour de la primaire de la droite et du centre et du succès majuscule de François Fillon, les grandes manoeuvres ont aussitôt commencé. Les uns cherchent à conserver leur place, les autres à en gagner une, les derniers à sauver ce qui peut encore l'être. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • grincheux007
    grincheux007     

    Il n'y a aucun doute de la victoire de Fillon, mais il faut aller voter. Juppé essaie de finir sa campagne en beauté et il fera bonne figure après le résultat. Il a même dit qu'il soutiendrait Fillon si celui-ci gagnait. Avec une forte victoire de Fillon, la droite et le centre vont partir très fort pour les législatives, en plus la gauche votera pour eux si le candidat FN est en capacité de gagner, c'est génial. La gauche va se réduire à une peau de chagrin.

    Le chat95
    Le chat95      (réponse à grincheux007)

    Vous rêvez un peu si vous croyez que l’élection présidentielle est bouclée dimanche. Les électeurs n’appartiennent à personne. Surtout pas ceux qui font le résultat des élections. Ce sont toujours ceux qui sont « à la marge » et qui votent tantôt pour l’un, tantôt pour l’autre. Tantôt à gauche, tantôt à droite, pourquoi pas tantôt FN ? Vous croyez que les fonctionnaires, les cheminots, etc. vont voter pour se retrouver à la lourde ?
    En tous cas, l’élection est loin d’être bouclée si on ne parle que de suppressions de postes, de réductions de revenu, d’augmentation du temps de travail, de report de la retraite, de baisse des remboursement, etc.. toujours sans parler de mesures de création d’emplois. PERSONNE N’EN PARLE.
    N’oubliez pas que 20 à 40% des métiers vont disparaitre dans les quinze années qui viennent à cause du digital et que la France est complètement désindustrialisé dans les nouvelles technos Sans compter avec les 500 000 postes de fonctionnaires à supprimer mais où ? Police, santé, éducation nationale ????

  • Mousse26
    Mousse26     

    Tous des tordus

  • camelia
    camelia     

    J'ai bien peur que Fillon donne des places au anciens soutiens de Sarko lorsque l'on voit qu'après avoir critiqué Fillon ils se rassemblent tous autour de lui, donc on revient à la période Sarko

  • vanda100
    vanda100     

    La farce ? Et si les partisans de Fillon tout confiants ne se déplaçaient pas dimanche pour voter au second tour... et que d'autres votaient pour Juppé qui en sortirait gagnant ? Adieu veaux, vaches, cochons, couvées.....

    grincheux007
    grincheux007      (réponse à vanda100)

    t'inquiète pas, on va tous y aller de notre bulletin Fillon. N'oubliez pas les 2 euros pour la campagne, surtout les gens de gauche qui s'égareraient à venir voter à la primaire de droite et du centre.

Votre réponse
Postez un commentaire