En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jérôme Lavrilleux, en 2012, au siège du parti.
 

 L'eurodéputé a refusé pour la seconde fois l'invitation du parti à venir se défendre sur la procédure d'exclusion lancée contre lui en juin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    Et COPE à juger devant ses paires c'est maintenant? C'est pour quand?

  • ABC90
    ABC90     

    c'est une grenade dégoupillée..... il ne sera pas exclu

  • Sasha45
    Sasha45     

    D'ici le 6 décembre date du 2ème tour de l'élection du président de l'UMP, ils vont bien trouver une date qui leur convienne à chacun ... A moins qu'il ne préfère être jugé par Sarkozy pour qui il a "dérapé"... dans le cas ou il se présenterait et serait élu il peut espérer sa clémence pour sa loyauté indéfectible qui va jusqu'à mettre sa tête sur le billot ....

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Sasha45)

    Pourquoi suis-je surpris de l'impression que vous donner d'accorder à cette commission de l'UMP plus d'objectivité qu'à des magistrats ?

Votre réponse
Postez un commentaire