En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls sur le plateau du Petit Journal.
 

Le Premier ministre, invité du Petit Journal sur Canal +, est notamment revenu sur les individus "fichés S" en France. Sur 20.000, la moitié d'entre eux appartiendraient à la mouvance radicale.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

36 opinions
  • grognon
    grognon     

    Comme la droite, la gauche nous apprend à vivre avec le terrorisme. C'est comme un accident de la vie.

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Constitutionnellement, la France ne reconnait qu'une seule communauté : celle formée par les citoyens de ce pays, à savoir la "communauté nationale" !
    C' est tout !

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Effectivement.........

    Mais si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous ces terroristes le sont !

    Syllogisme irréfutable !!!

    mais Valls édulcore son langage en ne nommant pas les choses (ajoutant ainsi au malheur du monde disait Albert Camus) !

    Quel terrorisme ?
    La Bande à Bader, Action Directe, les Brigades Rouges.....?

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Manuel Valls appelle à "vivre" pour résister au terrorisme", what else? ils sont forts en discours nos socialites de dirigeants, en action nettement moins, mais il faut aussi dire que c'est plus difficile! il faut oser et cela n'est pas donné à tout le monde!

  • tintin
    tintin     

    Monsieur Valls, la réponse des Français vous allez l'avoir en deux temps :

    1) le soir du 13 décembre prochain
    2) le soir du second tour de la Présidentielle
    Vous allez rejoindre l'opposition pour très longtemps.

  • Google-101526624262452437260
    Google-101526624262452437260     

    Vivre c'est bien...............
    Mais nous, nous n'avons pas des cohortes de policiers pour assurer notre sécurité.

    titfrançais
    titfrançais      (réponse à Google-101526624262452437260)

    exactement !

  • raslebolum
    raslebolum     

    depuis longtemps, je suis déçue par ce media, cana+, qui fait de + en + de politique alors qu'avant on s'y marrait franchement bien !
    La bonne question aurait été : Mais que dites vous aux français qui n'ont pas comme vous la possibilité d'emmener leurs enfants à des match de foot en jet privé de la république et entourés de gardes du corps ?

  • caneton 01
    caneton 01     

    Comme il faut s'attendre à tout dans l’inefficacité : espérons qu'il n'y ait point de "fichés S" à bord de notre flotte d'intervention.

    L'imprécateur
    L'imprécateur      (réponse à caneton 01)

    Effectivement.........

    Mais si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous ces terroristes le sont !

    Syllogisme irréfutable !!!

    mais Valls édulcore son langage en ne nommant pas les choses (ajoutant ainsi au malheur du monde disait Albert Camus) !

    Quel terrorisme ?
    La Bande à Bader, Action Directe, les Brigades Rouges.....?

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    "le locataire de Matignon a appelé les Français à "être forts", à continuer à sortir, à vivre" … Beaucoup de gens dans le besoin l'espéraient depuis 2012 … et l'hiver approche.

  • segmille
    segmille     

    MDR ! Les gens qui sont allez voir un concert pour se détendre, oublier la crise, oublier les tracas du quotidien vivaient ce jour là... Eh oui, il vivaient... en profitaient. L'Histoire nous montre bien que continuer à "vivre" n'est pas une arme contre le terrorisme. La réalité est bien là, face à tous ces ingouvernants au pouvoir depuis trop longtemps, les gens ont peur. Je continuerai à vivre normalement si je savais que le risque était moindre... mais ce n'est pas le cas. Pas non plus le cas de ceux qui voulaient montrer à qui voulait bien l'entendre qu'ils n'avaient pas peur le lendemain de l'attentat et qui ont failli mourir écrasés par un mouvement de foule suite à des pétards jetés dans la rue :) Acceptez la réalité, nous ne sommes plus en sécurité, et cela grâce à ceux qui l'ont bradée...

Lire la suite des opinions (36)

Votre réponse
Postez un commentaire