En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Marc Ayrault, à l'Assemblée (photo d'archives).
 

Violente passe d'arme entre Jean-Marc Ayrault et le patron des députés UMP Christian Jacob, ce mardi à l'Assemblée. Le 1er ministre l'a accusé de remettre en cause le suffrage universel.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

45 opinions
  • le rappeur de lespace
    le rappeur de lespace     

    Quelle froideur

  • Le cri du peuple
    Le cri du peuple     

    Le petit peuple qui souffre et qui a faim s'en fout totalement ! Dehors

  • retif2013
    retif2013     

    C'est dernier bunker où il peut espérer trouver des applaudissements ... A dehors, c'est très très risqué .....

  • rany
    rany     

    lire au temps et non tempos

  • rany
    rany     

    comme au tempos de la révolution ?

  • rany
    rany     

    En écoutant leurs critiques on ne voit pas leurs erreurs... ça leur permet de durer.

  • rany
    rany     

    AMEN ! (lol)

  • rany
    rany     

    très juste ! à la rigueur Aubry pour ses compétences, mais Ségo, non merci ! avec son projet de salaire minimum à 1500 € auquel elle a reconnu après sa défaite qu'il n'y croyait pas elle-même, elle a montré que sa politique n'était que du baratin et que seul son amour du pouvoir comptait !!

  • rany
    rany     

    BRAVO ! je ne vois que MELENCHON pour redresser la France !
    Ne pas oublier qu'il n'est pas communiste, mais un socialiste déçu de la politique socialiste de l'époque et des relations tendues avec Hollande... L'actualité sur Hollande, lui donne raison.
    Quand on voit que Hollande n'a même pas fait le geste de proposer à Mélenchon le poste de 1er ministre de crainte qu'il le supplante, en remerciement de ses voix qui l'ont porté au pouvoir, on aurait dû comprendre de suite à qui on avait affaire !
    Et que dire de son augmentation de salaire de 120 % qu'il a été oblighé de réduire de 20 % quand il a réduit 20% le salaire des membres du gouvernement.

  • BJP034
    BJP034     

    D'après ce que j'ai entendu je ne crois pas que C Jabob ait contesté l'élection au suffrage universel mais uniquement la crédibilité et la capacité à gouverner de JM Ayrault qui, est 1er ministre désigné par le Président mais dont la charge n'est pas confiée par élection au suffrage universel. Le premier ministre veut donner l'impression de garder son sang froid mais en fait il est dans la M.... jusqu'au cou.

Lire la suite des opinions (45)

Votre réponse
Postez un commentaire