En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le site ArcelorMittal de Florange
 

François Hollande reçoit ce mardi à 18 heures Lakshmi Mittal, le principal actionnaire d’ArcelorMittal, suite aux propos d’Arnaud Montebourg qui avait affirmé « ne plus vouloir de Mittal en France ». « Il n’y a pas d’autre issue que la négociation », tempère un ancien responsable de l’entreprise ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • nikko53
    nikko53     

    c'est affolant, il y a 20 000 emplois en balance et l'aut' andouille sort encore de telles conneries
    on va les virer quand ces GUS car d'ici 4 ans1/2 il ne restera plus rien à sauver

  • smartiz
    smartiz     

    notre nouveau président" chaussées aux moines 1er" va dire a MITTAL: heeeuu!!!je vous ai.......COMPRIS!!!! et MITTAL dira:....je demenage! j'en ai raz le bol de MONTEBOURG et de la CGT!... et pof!...20000 CHOMEURS DE PLUS!

  • dreye
    dreye     

    Il a raison pour 650 emplois il risque 25000
    On va gagner

  • virtuelman
    virtuelman     

    attrape moi si tu peux ,père du mou du genou raconte moi une histoire

  • OM13UNIVERSEMASTER
    OM13UNIVERSEMASTER     

    LE FACHO ,LE CANCRE OU LE TRUAND

  • LOOK AT THE WAY-OUT Mr FAKE (FH)!
    LOOK AT THE WAY-OUT Mr FAKE (FH)!     

    Mais bien sûr, nous comptons sur lui pour calmer le jeu. Par ce titre, vous offensez les Français, pensez réellement que notre mou du genou sache faire cela avec brio. Bien sûr que NON. Notre Gargamel se contredit du matin au soir 24h/24 7j/7. Ses savoir-faire : le brassage du vent, la démagogie de haute voltige, se dédire par des promesses irréalistes, courtiser la presse partisane, entretenir les barons locaux de la gauche, voilà ces faits d'armes. Pour le reste, nous n'attendons rien de ce misérable gentil bouffon (COUAC COUAC COUAH!! euh, euh !!!).

  • basile43
    basile43     

    Hollande va comme il en a l'habitude,gesticuler pour finalement conserver le statu quo c’est à dire que Mittal fera ce qu'il a prévu de faire...

  • justemonavis
    justemonavis     

    Et l'on découvre la vraie personnalité de Montebourge : il est là pour faire plaisir à ses camarades cgtistes en sapant nos industries.
    Combien coute-t-il à la communauté, au fait? directement ET indirectement.
    Nous allons payer cher le dogmatisme socialiste qui ne veut même pas suivre les conseils sages, quoique timides, de MM. Migaud et Gallois, pourtant de leur camp.

  • resiste
    resiste     

    On peut craindre le pire avec Hollande et son aptitude à défendre les intérets de notre pays.
    Ne peut-on faire comprendre à Mittal que la France n'est pas l'Inde; il n'y a pas d'intouchables ici. S'il l'entend ainsi, qu'il foute le camp dans son pays et surtout qu'il y reste!!! Mais auparavant, qu'il rembourse à notre pays ce qu'il lui doit. Avec les escrocs on ne devrait pas tergiverser. Mais au fait, qui lui a déroulé le tapis rouge pour un euro symbolique???

  • rebeca30
    rebeca30     

    le contribuable paye déjà la moitié des salaires du personnel en chômage technique depuis un an
    si le site était viable il y aurait des repreneurs
    une nationalisation va couter des centaines de millions et risque de suivre le même sort que la plupart de celles que la gauche a faites en 1981. disparition des filières sans avenir.
    triste à dire mais cela couterait moins cher de payer es gens à rien faire ou mieux à les former à un autre métier qui manque de salariés français et recrute à l'étranger.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire