En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marie-Josée Roig s'attaque au livre "Le Monarque, son fils, son fief", écrit en 2012 par Marie-Célie Guillaume, après s'être reconnue dans l'un des personnages.
 

Dans son livre "Le Monarque, son fils, son fief", sorti en 2012 et inspiré de Nicolas Sarkozy, l'auteure Marie-Célie Guillaume décrit une scène où une élue locale exécute une faveur sexuelle à un "Monarque" en l'échange d'une subvention. Problème: l'ex-maire d'Avignon s'est sentie visée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • ririmama
    ririmama     

    l'édile de la cité des papes a-t-elle vu la fumée blanche!!!

  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    Je crois qu'il y a encore une affaire qui va sortir...

  • brindacierfifi12
    brindacierfifi12     

    MDRRRRR!!!!!Quelle Tristesse. Mais qui dit la Vérité Vraie ?

  • tsar91
    tsar91     

    A quand le prochain bouquin, par qui, et sur qui ??.
    Cela devient RIDICULE.

  • donald
    donald     

    elle aurait mieux fait de se taire elle se rend ridicule, voyez les acteurs d'une scène supposée

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Apparemment, si cette illustre inconnue ne l'avait pas ouverte, personne n'aurait fait la relation. Mais son entourage ou ses proches l'a connaissant on dû faire le rapprochement. Donc ce "compromis sexuel entre deux adultes consentants) est plus que probable. En fait, elle s'est grillée, elle-même.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Carla ne va pas être contente !!!

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    de la pub gratuite en conclusion.

  • InternetDev
    InternetDev     

    Nadine Morano, que personne ne peut traiter de gauchiste intégriste a aussi invité Manuel Valls à rejoindre l'UMP lorsqu'elle a vu ce qu'il disait aux primaire PS d'où il est sortis avant dernier grâce a Jean-Michel Baylet (le Frondeur de droite) qui lui a volé la dernière place.

  • Facebook-701175793296409
    Facebook-701175793296409     

    Et ce n'ètait pas Bill.

Votre réponse
Postez un commentaire