En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Emmanuel Macron, Edouard Philippe, le jour de la présentation du gouvernement, le 18 mai 2017.
 

Remaniement, rencontre avec les nouveaux députés, vote des premières lois… le pouvoir va avoir du pain sur la planche dans les semaines qui viennent. Voici le programme.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • lugeot
    lugeot     

    Avec des élus comme Ferrand. De sarnez ,et bayrou? Quelle honte leur élection , les français électeurs sont bizarres, la poudre aux ueux marche toujours , le pipeau rengaine , et les mises en scéne de commémorations symboliques s'accumulent , une majorité tres minoritaire , un choix de sociétê qui ne plait à personne, le temps nous dira ou va nous mener cette politique marketing

  • lugeot
    lugeot     

    Avec des élus comme Ferrand. De sarnez ,et bayrou? Quelle honte leur élection , les français électeurs sont bizarres, la poudre aux ueux marche toujours , le pipeau rengaine , et les mises en scéne de commémorations symboliques s'accumulent , une majorité tres minoritaire , un choix de sociétê qui ne plait à personne, le temps nous dira ou va nous mener cette politique marketing

  • ♥ de France
    ♥ de France     

    Enfin nous y sommes ! En marche va pouvoir montrer son vrai visage qui ne pourra pas être contesté. A tout ceux qui comptaient sur les législatives pour faire opposition durant la présidentielle, vous allez payer cher votre fébrilité à voter Marine. Elle au moins vous aurez laissés un droit de parole. Vous aviez peur d'un régime totalitaire, sans même vous en rendre compte, c'est exactement ce qui nous pend au nez durant 5 ans (voir plus lorsqu'on analyse le déroulement de cette présidentielle artificielle)

Votre réponse
Postez un commentaire