En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Benoist Apparu
 

Ferme face à la colère des habitants des « zones noires », le secrétaire d’Etat au Logement, Benoist Apparu, tente de défendre l’action du gouvernement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • popek
    popek     

    Mr. Apparu dit ; "n' accusons pas les services de l' état", soit, mais on peut poser des questions quand même ?
    1 une préfecture a t' elle en charge la sécurité des citoyens en cas de catatrophe naturelle prévisible ? ( Mr le prefet de Vendée vient justement d' accuser certins maires d' imprévoyance par ingnorance)
    2 que fait la préfecture quand une zone risque d' être inondée (voir PPRI de Vendée de 2005)?
    3 qu' on fait les services de la prefecture de Vendée lorsque Météo France a lancé son alerte rouge du 27 février 2010?
    4 est ce que madame le sous prefet des Sables d' Olonne a consulté à ce moment là le Plan de Prévention des Risques d' Inondation des communes situées à l' embouchure du Lay (La Faute sur Mer et l' Aiguillon sur mer), site le plus exposé au risque de raz de marée de tempête sur le territoire du département qui date de 2005 et est toujours en vigueur puisque n' importe qui peut le consulter et l' imprimer en quelques minutes avec un simple ordinateur ?
    5 cette priorité établie par le précedent prefet, ou madame le sous prefet trouve t' elle les 400000 personnes qu' il aurait fallu évacuer ?( ce qui justifie à ses yeux l' absence de mesure d' évacuation)

  • cajer1
    cajer1     

    J'ai entendu ce matin le maire d'une commune touchée indiquer que personne ne l'avait contacté pour concertation d'où:
    -soit Mr Apparu ne dit pas la vérité pour faire passer (comme toujours) les decisions gouvernementales en force
    - soit c'est Mr le Maire (ce dont je doute)
    Les decisions ont été prises de Paris et les coups de crayon pour tracer la carte ont été larges, puisque un lotissement non touché par la tempête se retrouves concerné. Il faut bien sur raser les maisons très touchées, mais il ne faut pas faire nimporte quoi! D'autant que l'an prochain tous les Français auront certainement une hausse des cotisations d'assurances pour payer tout celà!

  • popekmomek
    popekmomek     

    "Objectivement, nous n’avions pas anticipé ce risque et ce type de risque-là sur les zones en question." dit le représentant de l' Etat ; au risque de me répéter inlassablement, je rappelle que ce risque était clairement connu et décrit dans cette circonstance de tempête pécise et pour ces lieux précis dans le PPRI de 2005, que les autorités actuelles ont ignoré

  • Viridiana
    Viridiana     

    Ce sont les maires à qui l'on a accordé le droit de délivrer les permis de construire. Et pour être élu, et réélu, il faut être bien avec ses électeurs... les gens évidemment veulent de + en + les pieds dans l'eau, mais il y a tout de même des limites à ne pas franchir. Je plaind les pauvres gens, mais imaginez que cela se reproduise, on ne peut pas miser sur le "manque de chance, cela n'arrivera plus", il y a eu des morts tout de même.Moi, j'habite une petite ville dans le sud, le maire est un agent de police... il ne connaît rien en construction, je le sais, par contre, alors que nous ne sommes même pas 4000 habitants, il met des interdictions de stationner partout, y/c pas loin de la plage : les gens doivent payer 15 euros la journée. Inutile de dire que je n'ai pas voté pour lui aux Municipales, mais il se met bien avec les Associations, ex : dans notre petite ville, à côté de la plage, il y a trois boulodromes, avec buvette... très chic !

Votre réponse
Postez un commentaire