En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Antiterrorisme: Urvoas répond à Sarkozy et s'oppose à toute "guantanamoïsation" du droit

French Justice Minister Jean-Jacques Urvoas leaves the Elysee presidential Palace in Paris following the weekly Cabinet meeting on July 6, 2016. 
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
 

Le ministre de la Justice s'est fendu d'une tribune au Monde pour répondre à Nicolas Sarkozy, qui avait appelé, après l'attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray, à "mettre en œuvre toutes les propositions" de la droite et à renoncer aux "arguties juridiques".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • vauban
    vauban     

    Faut arrêter le délire, des attentats il y a eu de tout temps en France, ça ne nous a pas empêché de vivre.
    Mettre les fichés S en rétention pour éviter les attentats? , Le tueur de Nice ainsi que l’un des tueurs de Rouen n’étaient pas fichés S, faut-il mettre toute la population en tôle ?

  • norton_13
    norton_13     

    hollande et sa clique nous disent qu'on est en guerre et voyez comment on traite salah abdeslam.... 3 cellules pour lui seul avec salle de sport, TV etc... Si on est en guerre, ce doit être prison militaire surveillée par l'armée. Forcement aujourd’hui les socialos soignent leur électorat.

    vauban
    vauban      (réponse à norton_13)

    oui on est en guerre contre la débilité !

  • norton_13
    norton_13     

    hollande et sa clique nous disent qu'on est en guerre et voyez comment on traite salah abdeslam.... 3 cellules pour lui seul avec salle de sport, TV etc... Si on est en guerre, ce doit être prison militaire surveillée par l'armée. Forcement aujourd’hui les socialos soignent leur électorat.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    L’opinion s’émeuve et réclame toujours plus d’efficacité à la police et justice.L’accélération du rythme des actes terroristes peut rapidemment aboutir à la déstabilisation du pays,ce qui fait évidemment partie des objectifs poursuivis.Mais la gravité de la situation exige des uns et des autres qu’ils cessent de se laisser dicter leur conduite par leurs appétits électoraux.

Votre réponse
Postez un commentaire