En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy, rencontrant des Harkis, samedi 24 septembre
 

Le candidat Hollande s'était engagé en 2012 à reconnaître la responsabilité de la France dans "l'abandon des harkis", ce qu'il a fait ce dimanche lors d'un hommage aux Invalides où étaient présents Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen et Jean-François Copé. Les "pieds noirs" représentent une partie importante de l'électorat français.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Que ceux qui veulent quitter la France si Marine arrivait au pouvoir,
    qu'ils se rassurent nous ne retenons personne.

Votre réponse
Postez un commentaire