En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Fillon a fustigé jeudi le retocage par le Conseil constitutionnel d'une mesure du pacte de responsabilité.
 

Le Conseil constitutionnel a rejeté mercredi l'allégement progressif des cotisations salariales prévue pour les revenus les plus modestes, jusque 1,3 fois le SMIC. Logique pour l'UMP Gilles Carrez, partie remise selon le PS Bruno Le Roux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

100 opinions
  • dacatoro
    dacatoro     

    On l'a vu à l'oeuvre ce monsieur Fillon....

  • lagauche
    lagauche     

    demandez aux Smicar , si c'est simpliste. Et quelle dette parlez vous, la vôtre, celle de la finance.La crise c'est vous, ce n'est pas à nous d'en subir les conséquences.

  • Verseau76
    Verseau76     

    Combien touche Monsieur Sarkosy à la retraite et combien ce monsieur paye d'impots . Et tous nos hommes politique

  • chouette46
    chouette46     

    Heures sup non assujetties aux cotisations, tu vas pleurer quand tu toucheras ta retraite.Réfléchis 5 minutes.merci Sarko le mafieux.

  • chouette46
    chouette46     

    TAISEZ VOUS FILLON? VOUS ET VOS 600 MILLIARDS DE DETTE.
    VOUS N'AVEZ JAMAIS LEVÉ LE PETIT DOIGT POUR AIDER LES PLUS DÉFAVORISÉS.

  • Larve
    Larve     

    c'est simpliste ? et la dette on en fait quoi ?????

  • lagauche
    lagauche     

    avec le Smic à 1700€ c'est de l'argent qui circule, et quand les gens consomment , les entreprises, fabriquent.Oui le CGT avait raison d'avancer ce chiffre, mais voilà le patronat préfère spéculer.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le conseil d'état contrôle la faisabilité et la régularité administrative. Le conseil constitutionnel contrôle la constitutionnalité. Y a rien à comprendre ce sont deux contrôles différents.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Si un smicard touchait 2400€ net par mois quelque chose me dit qu'il pourrait subvenir lui même à ses besoins sans que ce soit "gratuit" (payé par ses impôts).

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ceci étant dit les charges patronales/salariales, voila une belle escroquerie qui fait croire aux gens que c'est plus l'un que l'autre qui paie. La réalité c'est que quand le patron vous verse 3000 euros (montant sympathique, n'est-ce pas ?) il y en a 1500 qui parte dans la poche de l'état. On peut dire que c'est le salarié ou le patron qui paye, en attendant ça sort de la poche du patron et ça ne va pas dans celle du salarié.

Lire la suite des opinions (100)

Votre réponse
Postez un commentaire