En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des violences ont éclaté samedi entre manifestants et policiers à Bobigny.
 

Après les violences survenues samedi à Bobigny en marge d'une manifestation en soutien  au jeune Théo, François Fillon pointe la "responsabilité du gouvernement". Benoît Hamon, lui, accuse Marine Le Pen de "jeter de l'huile sur le feu".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • otermaio
    otermaio     

    Quand des faits graves, servent ou sont exploités en communication , voilà ou l'on en arrive , le désir de cliver , pour orienter et capter les votes d'une communauté, les apprentis sorciers sont à l'oeuvre, l'irresponsabilité aussi , le gouvernement passif , qui joue au billard de la démocratie, se venge de la mutinerie des policiers , j'ai honte de ces dirigeants là.

Votre réponse
Postez un commentaire