Affaire Karachi : une plainte déposée contre Nicolas Sarkozy

Trois jours après la fin de son immunité présidentielle, Nicolas Sarkozy fait l’objet d’une plainte déposée par les familles de victimes de l’attentat de Karachi. L’ancien chef de l’état aurait violé le secret de l’instruction en publiant un communiqué évoquant l’enquête.

Johanne Portal | Guillaume Hoair
Le 18/06/2012 à 17:26
Mis à jour le 18/06/2012 à 18:10

Le communiqué en question date du 21 septembre 2011. La présidence de la République y explique que "s’agissant de l’affaire dite de Karachi, le nom du chef de l’Etat n’apparaît dans aucun des éléments du dossier. Il n’a été cité par aucun témoin ou acteur."

Ces familles attendent des réponses

Pour Maître Morice, l’avocat des familles de victimes, cela montre bien que Nicolas Sarkozy, encore président à l’époque a eu accès au dossier. Plusieurs familles ont porté plainte ce lundi matin pour violation du secret de l’instruction contre Nicolas Sarkozy, trois jours après la fin de son immunité présidentielle. La plainte vise également Brice Hortefeux et Franck Louvrier, l’ancien responsable de la communication de l'ancien chef d'Etat.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Fruits et légumes: êtes-vous prêt à payer plus cher pour avoir plus de goût?