En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le député UMP Daniel Fasquelle propose que les enfants adoptés par des couples gays puissent révoquer leur filiation à 18 ans.
 

Le député-maire du Touquet, Daniel Fasquelle, a proposé vendredi la possibilité pour les enfants adoptés par un couple homosexuel de révoquer leur filiation à leur majorité, les considérant comme "prisonniers". Cette déclaration a suscité de nombreuses réactions, sauf à l'UMP.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Lola 13
    Lola 13     

    Je me demande si ils ne font pas le concours de la proposition la plus imbecile...
    En tout cas , celui là est sur le podium !

  • jeanmarc
    jeanmarc     

    http://www.bfmtv.com/societe/accouchement-sous-x-un-pere-biologique-peut-il-recuperer-son-fils-848609.html. Comme quoi, il n'y a pas besoin d'être homo pour que ce soit compliqué

  • pascontent75
    pascontent75     

    Pousser la réflexion jusqu’au bout et oser placer l’humanité au centre de son projet sans tabou et sans être prisonnier d’une doctrine, ça c’est de la vraie politique. Vouloir que la loi préserve, rappelle et restaure les fondements de notre humanité, faire que chacun puisse, s’il le souhaite, avoir accès à ses origines, cela me paraît tellement évident que cela doit faire unanimité. Grand merci à Daniel Fasquelle.

  • siarres
    siarres     

    Siarres
    Ne peut on pas conjuguer le droit à l'identité ( l'origine biologique ca a de l'importance ) et le statut social ( fille de x et de y ) les romains y parvenaient sans peine .
    ce qui est grave dans le projet LGBT c'est qu'ils ne demandent pas un vraie GPA et une vraie PMA ,mais une GPA sous x et une PMA sous x , sinon la question serait sans importance ce n'est pas lapremiére fois qu'un homme fait un enfant à une femme qui n'est pas sa légitime ...
    Si vous ajoutez l'histérie androphobe de cerains mouvement lesbiens - faussement féministes - alors vous compredrez pourquoi l'opinion se retourne contre les LGBT

  • kewilo
    kewilo     

    Je propose une loi pour que les enfants de députés UMP puissent dénoncer cette filiation à leur majorité.

  • Frank Maclow
    Frank Maclow     

    Je ne suis ni pour, ni contre l'adoption par des couples gays, car je n'ai pas toutes les infos nécessaire pour me faire une opinion. Ce que je regrette, c'est qu'il n'y a eu aucun débat sur la place publique entre pédopsychiatres. Certains spécialistes sont pour d'autres contre. Un échange d'idées aurait été intéressant à ce niveau là...au lieu de nous gaver comme des oies avec la manif pour tous et ses opposants. Cette confrontation sous les sifflets et les banderoles n'était pas constructive et c'est révélée parfaitement inutile.

    siarres
    siarres      (réponse à Frank Maclow)

    je suis pour l'adoption ,car il s'agit d'un acte clair ,sans imposture , la parentalité factice des homosexuels personne n'y croie ( sauf un journaliste de la chaine parlementaire ) le parent adoptif n'élimine pas le parent naturel ( dont on hérite beaucoup de choses qu'on le veuille oi non )

    kewilo
    kewilo      (réponse à Frank Maclow)

    instaurons donc un débat public pour savoir si les couples hétéros élèvent leurs enfants dans la dignité (ce ne sont pas les mauvais exemples qui vont manquer). Liberté, égalité, fraternité, qu'ils disaient.

    babsyz
    babsyz      (réponse à kewilo)

    Sauf à prouver que les parents homosexuels élèvent leurs enfants dans une plus grande dignité, votre propos est une incitation à la haine hétérosexuelle (attitude non punie par la loi, mais néanmoins mesquine et dangereuse).

  • jeanmarc
    jeanmarc     

    "des enfants prisonniers de leur filiation", je retire mes mots et mais je conserve l'idée! Vous rendez-vous compte des inductions dans le vocabulaire??? Et les incestes eux bien hétérosexuels et qui ont lieu dans le secret de ces familles dites socles de la société, et les pères alcooliques qui frappent leurs nourrissons et publient les photos sur facebook, et les gamins martyrisés qui font régulièrement leurs passages aux urgences? Ce ne sont pas les enfants qui sont prisonniers de leur filiation, ce sont des électeurs qui sont prisonniers de la connerie malsaine de leurs élus! Qu'est qu'on fait du minot né d'une mère juive, d'un père africain musulman, homosexuel? C'est quoi la prochaine étape, les métis, est-ce qu'on autorise les homosexuels à entrer dans un lieu saint quel qu'il soit? On leur interdit l'armée? Un homosexuel peut-il être ministre ou président dans ce pays alors que dans le même pays, le président ne se prive pas de cracher sur les valeurs familiales en passant d'une femme à l'autre? Merci pour ce moment de grande civilisation qui donnent des leçons à la terre entière sur des valeurs humanistes

    babsyz
    babsyz      (réponse à jeanmarc)

    Ce n'est pas en mettant l'accent sur les travers de certains homosexuels que vous réussirez à légitimer à mes yeux les avancées "sociales" des homosexuels. Ne vous mesurez pas au pire, cela vous rabaisse. Et ne minimisez pas non plus la place accordée aux homosexuels en France, où la préférence sexuelle n'empêche ni d'être ministre, ni d'être maire de la capitale. Merci.

    jeanmarc
    jeanmarc      (réponse à babsyz)

    Il y a malentendu, les travers que vous évoquez sont soulignés pour renforcer l'inepte des arguments avancés. Je ne me sens ni hétérosexuel, ni homosexuel. Je suis sexuel et c'est pour ma part suffisant. Quand un hétérosexuel entre dans une pièce, il n'a pas à justifier de sa sexualité par ce que ce n'est pas une dominante de sa personnalité. Faire des homosexuels une communauté dont l'identité se construit sur leur sexualité est la pire des réductions car elle nourrit précisément la différence sur laquelle s'arcboutent les homophobes. Il n'y a pas d'homosexuels, il n'y a pas d'hétérosexuels, il y a des être humains sexués.Je suis d'accord avec vous pour ce qui concerne la capitale et c'est une forme d'espérance, mais je serais curieux après les derniers faits sur le "mariage gay" (même là le mot mariage est qualifié de quelque chose) des résultats d'un sondage national sur la volonté d'avoir un président de la république homosexuel. Pas à pas, certes, mais nous ne sommes pas dans un pays de bisounours non plus. Les femmes n'ont pas de salaires égaux pour les mêmes tâches et "Mme le Président" a donné lieu à un débat ridicule à l'assemblée nationale, quat à la représentativité de ces dernières, on est loin du compte. Ca avance, je vous l'accorde, mais ce n'est pas pour ça qu'il ne faut pas garder les yeux ouverts.

    babsyz
    babsyz      (réponse à babsyz)

    "Les travers de certains hétérosexuels". Mes excuses pour ce lapsus.

    jeanmarc
    jeanmarc      (réponse à babsyz)

    les "travers de certains hétérosexuels". Que la violence, l'inceste, la pédophilie soient des "travers" et qu'en outre qu'il y ait "certains" hétérosexuels et donc différents des autres, ça va être compliqué d'élever le débat avec ces cartes du monde. D'autant, et vous vous en excusez, qu'au début il s'agissait de "travers" d'homosexuels et que c'était donc là un lapsus. Vraiment?

    chardonneret
    chardonneret      (réponse à jeanmarc)

    vous avez énuméré pleins d'exemples d'abus sur enfants, et je peux aussi rajouter la pédophilie commise par des hétéro et homo.Tant qu'à faire, ayons l’honnêteté de dévoiler tous les travers d'une société. Tout enfant est "prisonnier" de sa filiation (adoption, filiation naturelle). Ne dit on pas : "on ne choisit pas sa famille, mais ses amis!". Je pense que l'on devrait ainsi permettre à tout enfant ,quel que soit le mode familial ,de revendiquer. Il y a de très bonnes familles hétéro, et de très bonnes familles homos. Sans vous offusquer, par contre, les homos sont prisonniers eux mêmes d'un fait (: la nature, pour l'instant , ne leur permet pas de procréerl) et l'enfant n'est pas responsable.

    jeanmarc
    jeanmarc      (réponse à chardonneret)

    Pas plus que la petite fille n'est responsable d'être violée par son père toute son enfance. La question n'est pas là. Vous justifiez la filiation en incarcérant de manière didactique l'enfant. Cela sous-tend que les enfants appartiennent littéralement à leurs parents, qu'ils soient adoptifs, naturelles, hétérosexuels ou homosexuels. Je suis d'accord avec vous, il y a de très bonnes et de très mauvaises familles. Point final. Le fait d'être hétéro, homo, adopté ou non ne fait pas d'une famille ni une bonne famille, ni une mauvaise famille. J'ai deux enfants, je ne considère pas qu'ils m'appartiennent et qu'ils son "prisonniers" de moi parce que je suis leur père. Il y a confusion entre compétence ue la confusion se fait entre compétence à être parent et être parent tout court. C'est un litige que mon meilleur ami homosexuel et moi avons souvent : je ne crois pas à l'identité, à la culture homosexuel, c'est là encore une façon sous-jacente et identité. J'espère tous les jours à être compétent à être leur père en leur montrant qui je suis pour qu'ils découvrent à leur tour qui ils sont. Mais ils ne sont certainement pas une valeur ajoutée de moi-même sous prétexte que je les ai mis au monde. C'est parce que la question de l'homosexualité est galvaudée en une référence identitaire que tous ces débats stériles ont lieu. Que des homosexuels puissent vouloir être parents, je peux le comprendre, mais que leur compétence à l'être devienne subitement subordonnée à leur sexualité ou à la nature qui a bon dos me parait hors de propos. C'est la même nature qui a fait des parents qui abusent de leurs enfants. Tout cela est hors de propos.

    siarres
    siarres      (réponse à jeanmarc)

    si on admet qu'il y a une filiation naturelle ( biologique) et une situation sociale ( enfant adopté) pas forcément identiques , on résout le probléme ,l'état de droit est absurde ; un pére peut récuser sa paternité biologique , un enfant ne peut pas lui même demander l'abandon du lien de filiation , donc l'initiative de ce député est riche de réflexion a venir .Et Il ne faut pas confondre le bazard médiatique de certains mouvement LGBT et la vie quotidienne de beaucoup d'homosexuels qui n'ont pas envie de se donner le ridicule de " se marier" mais qui souhaitent adopter ,
    C'est une démarche respectable ,me semble t il .

    chardonneret
    chardonneret      (réponse à chardonneret)

    ....(SUITE) responsable de ce choix de vie.

    jeanmarc
    jeanmarc      (réponse à chardonneret)

    Ce qui induit dans votre discours que l'homosexualité est un choix de vie et que la reproductivité, sous le prétexte de naturalité, implique une forme de supériorité génétique qui en fait une norme. Attention les personnes stérile et hétérosexuelles, c'est bientôt votre tour.

    chardonneret
    chardonneret      (réponse à jeanmarc)

    Vous interprétez très mal mes propos. IL n y a absolument aucune péjoration dans le terme "choix de vie". Préferez vous "choix du coeur". Aidez nous . Par contre, il n y a aucune supériorité dans la nature.Mais nous ne sommes pas résponsables que La nature soit ainsi faite.

    jeanmarc
    jeanmarc      (réponse à chardonneret)

    Ne vous méprenez pas, je n'y vois aucune péjoration. Je ne prétends pas savoir les raisons naturelles ou/et psychologiques qui font qu'un sexe soit attiré par un sexe différent ou identique. Il n'est pas plus question de responsabilité de la Nature, c'est une façon de la faire entrer dans le débat pour conforter une posture. Je ne déments pas que des sexes différent participent à la perpétuation de l'espèce qui fait d'ailleurs que nous soyons tous là à en débattre quelque soit notre orientation sexuelle. Mais que l'hétérosexualité soit une norme à seul but de procréation me paraît réducteur : la pilule contraceptive et l'avortement en diront plus long que moi à ce propos. Et pour vous reprendre, pour ce qui me concerne l'amour n'a ni de sexe, ni de couleur. Il fut un temps pas si lointain où deux personnes de couleurs ne pouvaient entretenir de relations intimes même hétérosexuelles, Muriel ROBIN nous en a fait un sketch où nous en ririons. Et c'est encore le cas aujourd'hui. Le seul point commun de tout cela c'est la différence et notre difficulté à l'accepter en tant que telle parce que nous imaginons à tord qu'elle est une menace pour notre propre identité. Ce qui nous permet de ne pas nous remettre en cause et de rejeter. C'est le même processus pour le racisme. Tout le monde parle et argumente sur la question mais je n'ai pas vu pour ma part des reportages d'enfants d'homosexuels, ou d'enfants nés d'hétérosexuels se découvrant homosexuels et des éventuelles difficultés d'identité que nous prétendons qu'ils auront ou pas.

    babsyz
    babsyz      (réponse à jeanmarc)

    La stérilité est une anomalie médicale.

    jeanmarc
    jeanmarc      (réponse à babsyz)

    Tout est question de cadre et de point de vue. Restons sur la stérilité et son contrario la fertilité. Cette dernière est une menace en Chine du point de vue de leur surpopulation, des amendes et même la prison peuvent être assénées simplement parce qu'une femme aura eu un 2ème enfant. Par ailleurs et sans lien direct et il s'agit surtout de culture, il vaut mieux être premier né masculin en Chine plutôt que féminin. Je n'ose imaginer la complexité pour un chinois d'être un premier né homosexuel.

    jeanmarc
    jeanmarc      (réponse à babsyz)

    L'homosexualité est elle une anomalie naturelle ou une anomalie médicale? Je vous pose la question

  • Reconquista Maintenant
    Reconquista Maintenant     

    Cette proposition va dans le bon sens. Ne serait ce que pour que les enfants aient accès à leur filiation naturelle.

    yin yang
    yin yang      (réponse à Reconquista Maintenant)

    Mais pourquoi que pour les enfants d'homos ??? A ce moment là tous les enfants adoptés devraient être concernés si c'est pour une question d'accès à leur filiation naturelle non ?

    babsyz
    babsyz      (réponse à yin yang)

    Parce que la filiation naturelle homosexuelle, c'est impossible. Impossible d'avoir caché à l'enfant que les deux homosexuels ne sont pas ses VRAIS parents. Deux parents blancs ont exceptionnellement un enfant noir (et vice versa) mais deux parents du même sexe n'ont JAMAIS un enfant. La vraie question est donc : est il légal de cacher aux enfants qu'ils ont été adoptés?

    Lola 13
    Lola 13      (réponse à babsyz)

    Ouh là...on touche l'absurde !
    A mon avis les enfants adoptés de couples homo, ont mieux compris que vous...

    jeanmarc
    jeanmarc      (réponse à babsyz)

    Impossible d'avoir à cacher à l'enfant que ces deux parents homosexuelles ne sont pas ses VRAIS parents. Quelle révélation où le prof de biologie de l'enfant est un gros nul. Ca sous-tend donc qu'il y a des FAUX parents qui cachent à leurs enfants leurs origines, ça existe aussi. Si la question est donc la filiation naturelle, et en sachant que les homosexuels ne sont pas "équipés" pour se faire passer pour de VRAIS parents, la question qui en découle est de savoir s'il est légal de cacher aux enfants qu'ils ont été adoptés. Mais c'est déjà vrai pour les FAUX parents qui adoptent et je complique, les enfants nés sous X abandonnés à l'assistante publique. Il y a une question qui mérite d'être éclaircie à mon avis, c'est quoi un PARENT avant de dire qu'il est faux ou vrai.

    yin yang
    yin yang      (réponse à babsyz)

    Mais qui envisage de le cacher aux enfants ? Je comprends pas bien... Vous voulez dire qu'un couple hétéro peut plus facilement "faire semblant" ? J'imagine que non... Et encore une fois, quelle différence avec les enfants adoptés par des couples hétéros en ce qui concerne leur vraie filiation ? Si le sujet c'est l'accès aux origines pour les enfants adoptés, pourquoi remettre ça systématiquement sur les homos, c'est valable pour tous !!!!

  • lagauche
    lagauche     

    peut on compter sur ces hommes , pour que le peuple vive en paix. Qui peut cautionner ce genre de loi.

  • Phranck
    Phranck     

    Dans ce cas que le clergé demande aussi automatiquement si les citoyens souhaitent se faire dé baptiser à 18 ans

    siarres
    siarres      (réponse à Phranck)

    je ne vois pas le rapport ,vous avez le droit de déchirer votre carte du parti communiste et votre bulletin de baptéme si vous voulez , ainsi que votre inscription de junior au club de foot , vous n'étes tenu à rien . ce pays et celui de la liberté

    vauban
    vauban      (réponse à Phranck)

    disons que le baptême n'a aucune valeur dans notre société

    vauban
    vauban      (réponse à vauban)

    Si de moins en moins de personnes se déclarent catholiques pratiquantes en France, la religion influence encore les comportements des habitants dans les régions de forte tradition catholique, d'où l'expression de "catholicisme zombie". "C'est une ombre portée, décrit Jérôme Fourquet. Il y a une culture qui se perpétue alors que tout ce qui a porté cette culture - le catholicisme - a disparu."

    chardonneret
    chardonneret      (réponse à Phranck)

    Le fait d'émettre une opinion favorable ou défavorable n'induit absolument pas que les gens n'ont pas tourner le dos à la religion. Par contre, le mariage homo, la filiation est arrivée alors que la société connait la crise. Ce qui a été un moment de bonheur pour certains, représente une injustice pour d'autres qui auraient bien espéré voir le chomage etc.... être traité. Le mariage homo a été mal préparé,mal expliqué, mal défendu aussi bien par les homos eux mêmes, les journalistes que par le législateur. Il est surtout arrivé au mauvais moment dans une France en pleine crise.... qui , par les fameux mots "le changement c'est maintenant" ont cru que d'abord cette crise allait être prise à bras le corps.

Votre réponse
Postez un commentaire