En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bernard Accoyer, président de l'Assemblée, était l'invité de Bourdin & Co jeudi 26 mars
 

Alors que la polémique sur la rémunération des patrons des grandes entreprises s'étend jusqu'au sein de l'UMP, le Président de l'Assemblée Nationale Bernard Accoyer, assure qu'un décret est en cours.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • guiguiSERE
    guiguiSERE     

    De toute façon ils ne seront jamais dans le désarois ses inarque ont est revenu au temp des rois et des cerfs comme au moyenne age car c'est toujours les memes qui ramasse l'argent et les pauvres qui galères obligée de fair les poubelles pour manger comme au brézil c'est sa un pays soit disant riche !
    laisse moi rire!!!

  • action4
    action4     

    J'ai bien aimé hier sur Canal+ la définition du journaliste qui les a qualifiés de ZOMBIS : "personne qui paraît vidée de sa substance, sans volonté", sorte de mort-vivant dans le rite vaudou !..(dictionnaire)
    C'est le spectacle affligeant du MEDEF et des gouvernants qu'ils nous offrent face à la crise mondiale où ils ne font rien, sauf à constater les dégâts et à s'offusquer de la démesure et de l'ampleur qu'ont pris les évènements !
    - patrons sequestrés, chômage explosé, Français exaspérés !..Et eux, comme le chantait Dalida : parole, parole, parole, rien que des paroles !...Aucun acte !

  • perchoir
    perchoir     

    N'importe qui peut affirmer qu'il est "extrement mobilisé.." et bla,bla..
    il sont ou les actes au lieu de courir à droite à gauche tout en faisant du sur place est montré h24 sa tête à la télé pour mieux nous anésthésier??!!

  • Nadine1
    Nadine1     

    Faire semblant de réagir quand on s'est attribué une substantielle augmentation dès les 1er jours de pouvoirs mais bon ça passerait si aujourd'hui, il y avait de réelles prises de décisions mais les politiques sont les esclaves des patrons, ils n'ont aucun courage face à eux et pire encore ils n'ont aucun sens moral comme eux. Sarko c'est je suis le meilleur, je fais bien, la critique je supporte pas , le peuple je m'en fou.....

Votre réponse
Postez un commentaire