En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bernard Accoyer, Président de l’Assemblée Nationale, invité de Bourdin Direct ce jeudi
 

Le Président UMP de l’Assemblée Nationale, invité de Bourdin Direct ce jeudi, a expliqué sa décision de couper court aux débats sur la réforme des retraites hier, mercredi, à l'Assemblée. Une décision qui, pour les socialistes, justifierait sa démission.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

111 opinions
  • *Liberté*
    *Liberté*     

    "début de totalitarisme" dites-vous !!!!! Vous avez certainement oublié la ratification par sarko 1er du traité de Lisbonne, copie-conforme de la constitution européenne rejettée par 55% des Français au référendum de 2005! Sans oublier hortefeux condamné le 4 juin par notre justice et toujours maintenu ministre de l'intérieur! Il y a bien longtemps (un peu plus de 3 ans) que le totalitarisme liberticide à débuté dans notre pays, réveillez-vous !

  • *Liberté*
    *Liberté*     

    démissionnerait-il ? woerth, le menteur démissionne - non ! hortefeux, le condamné par la justice démissionne - non ! A croire que la démission est l'apanage des gens de gauche, n'en déplaise aux "sarkophages".

  • gil82
    gil82     

    M. Ayrault ; M. Hollande ; Mme Guigoux etc... sont des élus (démocratiquement) de la nation, ils ont tout a faire à l'assemblée. Ne vouloir qu'une pensée politique s'appelle une dictature, changez de pays !

  • gil82
    gil82     

    Bizarre comme point de vue, le but d'un groupe n'est il pas d'être au "pouvoir", et par définition le groupe "opposé" est dans l'opposition.

  • gil82
    gil82     

    Ni la droite ni personne d'autre avant n'avait fait pareille fumisterie. Vous confondez avec les dépôts en masse d'amendements qu'on déjà fait UMP et PS, suite à quoi, PS ou UMP utilisent l'article 49,3 pour "passer en force" ! Droit "vierge immaculée", je vais faire le gars du net qui s'y connait : MDR ; LOL ; PTDR. Je ne suis strabique ni sur l'UMP ni sur le PS. Prochaine présidentielle, je ne sais réellement pas qui je voterai ! Je sais qui je ne voterai pas : FN / PCF et Ségolène.

  • gil82
    gil82     

    Ce qu'a fait le PS hier est totalement antirépublicain, par l'astuce d'une disposition de l'assemblée, ils ont essayé de bénéficier de 20h00 supplémentaires EN PLUS DU DEBAT. Non personne avant n'avait osé faire une fumisterie pareille. Ce dont vous croyez vous souvenir, ce sont les dépôts en masse d'amendements (c'est tout aussi ridicule mais légal), là-dessus, UMP /PS sont tout aussi lamentables l'un que l'autre. Vos post anti-Accoyer ne sont ni "scandaleux" ni "honteux", les mots sont trop forts, mais il est désespérant de voir que vous ne puissiez faire autre chose que du parti pris que l'on pourrait écrie partiE pris.

  • gil82
    gil82     

    La disposition républicaine en question consiste à ce qu'un député en désaccord avec SON groupe puisse prendre la parole (4mn). POURQUOI : car ainsi, comme il est en désaccord avec SON groupe, son temps de parole n'est pas décompté sur le groupe en question (Je n'ai pas fouillé, mais de mémoire je crois que LANG l'avait utilisé sur la loi de protection des droits d'auteur). Dans le cas présent, 300 députés PS on demandés à prendre la parole pour utiliser ces 4mn (donc 20h00), au bout de 23 députés, ceux-ci redisaient clairement la même chose que leur groupe lors du débât**, alors M. Accoyer a décidé de stopper l'arnaque. **Débat : Il faut savoir qu'à l'assemblée, tout ce déroulement est connu d'avance, exposé sur un planning, et après accord des groupes on commence le débat. Dans l'accord préalable, chacun vérifie que le temps de parole de son groupe est respecté, chaque groupe choisi ses questions et ses intervenants. Chaque groupe expose sa préparation sur le planning, et quand tout est prêt, le débat commence. Généralement quand un groupe veut "bloquer", c'est là qu'il dépose plein d'amendements (souvent ridicule par 300, 400 ou +), mais l'assemblée est obligée de les analyser et de porter une décision, il y a 3 motifs d'irrecevabilité : financière ; matérielle et procédurale (le plus usité des 3) et ça par le passé l'UMP / PS et autres l'on toujours fait. Mais je le répète, dans le cas d'hier à l'assemblée, le PS a essayé d'utiliser une disposition républicaine d'une façon antirépublicaine. Et M. Accoyer n'a pas fait son toutou, mais son métier de président de l'assemblée.

  • 523LM
    523LM     

    SCANDALEUX .... HONTEUX... ACCOYER SE MET AUX ORDRES DIRECTS DE SARKOZY ET DE L'UMP !!
    C'est un parlement où les représentants élus par le peuple souverain sont baillonnés et interdits de paroles ... !!
    QUELLE DIFFERENCE AVEC UNE DICTATURE ???

  • tourrettan
    tourrettan     

    c'est une atteinte à la liberté & à la démocratie ! arrêtons de suite ce début de totalitarisme !

  • hoff
    hoff     

    Toutes ces gesticulations rappellent, hélas, le bas empire romain. A quand la chute ?

Lire la suite des opinions (111)

Votre réponse
Postez un commentaire