En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
"Je n'oublie rien de ce qui a pu se passer", confie toutefois François Fillon au sujet de la course à la présidence de l'UMP de l'automne dernier, dans une interview au Figaro Magazine.
 

Six mois après le fiasco de l'élection pour la présidence de l'UMP, François Fillon estime que la polémique n'a plus lieu d'être.

Newsletter Elysée 2017

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • vauban
    vauban     

    Fillon prochain premier ministre

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "fiasco" c'est le journaliste qui veut donner la preuve de son objectivité ? Au final le seul problème des primaires c'est que Fillon n'est pas content d'avoir perdu. Il avait ses observateurs. Il avait ses garanties. Il a juré ses grands dieux qu'il saisirait les tribunaux. Il ne l'a pas fait. Les voix qui lui ont été retirées étaient des votes irréguliers. Qu'il assume sa défaite en tant que président de l'UMP, ça grandirait son image en tant que futur candidat à la présidence. En parlant d'objectivité et de transparence, pourquoi n'arrête-t-il pas de parler du centre ? Depuis quand l'UMP est au centre ? Il aimerait bien, ça le légitimerait face à un adversaire plus à droite que lui.

  • boubou
    boubou     

    "le candidat de la droite et du centre" ??? il n'ose quand même pas parler de l'ump là ???? fillion la girouette qui essaie de justifier ses changements de positions quotidiens....

  • Carambar
    Carambar     

    élection truquée... pourqoui refaire du truquée ???? et le Coppé peut se planter à la présidence de l'UMP...... Fillon n'a qu'à atttendre ....

Votre réponse
Postez un commentaire