En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • stef945
    stef945     

    Je vois bien le service national a un ans et obligatoire pas un service civique qui est trop facile un service militaire en caserne et plus dure pour certain

  • yam46
    yam46     

    Bien qu'il est été décrié comme ringard,coûteux et inutile, il n'était qu'un lieu de mixité sociale, il permettait de déceler les lacunes scolaires, sociales individuelles.
    Il était aussi une période de service à la nation, il permettait de disposer d'une armée au service de nos libertés.
    Quoique pouvait e dire ses détracteurs.
    Il était aussi une année parfois longue et ennuyeuse.
    Alors pourquoi pas un système à la Suisse ?
    Chaque citoyen au service de son armée nationale.
    Le service militaire oblige les hommes à effectuer entre 18 et 21 semaines d'entraînement l'année de leurs 20 ans, puis à se rendre 3 semaines par an à des cours de répétition, jusqu'à leurs 34 ans.

  • Echofranc
    Echofranc     

    Bien sûr !!!! Il y a longtemps qu'il aurait dû être réinstauré... pour jeunes Hommes et jeunes Filles.
    Tous les politiques font de grosses CONNERIES MONUMENTALES pour la France, et Chirac en a fait une belle sous prétexte de "faire des économies" : on a vu le résultat lamentable ! Ce n'est pas cela qui a empêché la dette publique de continuer de grimper. En plus, sur le plan social, on voit aujourd'hui les conséquences de ce laxisme : incivilités perpétuelles au quotidien. A un moment donné, ça suffit !
    JAMAIS le Service National aurait dû être arrêté. Cela a pas mal d'avantages : former et faire grandir les esprits (devenir adultes et responsables), leur apprendre le respect (des autres et de la hiérarchie), leur apprendre le français (à une époque, certains ne savaient ni lire ni écrire en faisant leurs classes : donc une chance inouïe pour eux), leur donner une opportunité de faire un métier/de se spécialiser, etc...
    BREF LE PLUS TOT LE MIEUX !

    Baillonné
    Baillonné      (réponse à Echofranc)

    Et oui, quand on veut détruire une société on commence par attaquer ses piliers, le SN était une institution qui mettait TOUS les jeunes à égalité et ça faisait du bien à beaucoup de monde !

Votre réponse
Postez un commentaire