En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un bulletin de parrainage à l'élection présidentielle qui date de 2007
 

En 2012 leur obtention angoissait la candidate Marine Le Pen. En 2017 au contraire, il devrait suffire au FN de solliciter ses propres élus pour obtenir sans difficultés les 500 signatures nécessaires pour briguer l'Elysée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • bignol
    bignol     

    les français les vrais les patriotes se mefient beaucoup des fonctionnaires et des experts et des politiciens qui retournent leur veste

  • Ghysly44
    Ghysly44     

    Enfin un peu d'espoir je commençais à désespérer et me demandais si les français aimaient vraiment leur pays .... je suis rassurée !!!!!

  • truc
    truc     

    Les metastases brunes essaiment

    skaia64
    skaia64      (réponse à truc)

    Les metastases roses se meurent faute d'électeurs. Le peuple vote mal, il faut changer le peuple (déjà vu)

    ArthurH95
    ArthurH95      (réponse à truc)

    essayez la chimio

  • solitaire
    solitaire     

    les doigts dans le nez

  • zozo85
    zozo85     

    c'est Sarkozy qui ne les aura peut être pas.

  • EL RICK
    EL RICK     

    http://www.bfmtv.com/politique/regionales-avant-d-appeler-a-voter-pour-lui-cambadelis-n-etait-pas-vraiment-fan-d-estrosi-935556.html

  • jps93
    jps93     

    Bravo MARINE

    Ghysly44
    Ghysly44      (réponse à jps93)

    Bravo Marine on est tous derrière toi !!! Et pour les pouces en bas (313) en quelques minutes le responsable n'est pas TRES démocratique même s'il est fort en informatique !!!

    ArthurH95
    ArthurH95      (réponse à Ghysly44)

    il est surtout payé pour ça

Votre réponse
Postez un commentaire