En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy au Touquet samedi 12 septembre
 

Devant les jeunes Républicains, réunis samedi au Touquet, l'ancien président de la République a plaidé pour que sa famille politique se dote d'une trame commune avant même le lancement de la primaire. Pas certain que Alain Juppé, François Fillon ou Bruno Le Maire accueillent la proposition avec le sourire...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • Pasquinel
    Pasquinel     

    Tire toi au cap nègre ! tu es l'homme du passé et tes idées son dépassées !

  • zozo85
    zozo85     

    ça lui permettrait d'avoir un programme car il n'a plus Fillon ou Guaino.

  • iamagic
    iamagic     

    Sait- il qu'un jeune dirigeant du mouvement Républicain vient de rejoindre le FN????

    francinette
    francinette      (réponse à iamagic)

    Vous faite erreur. Celui qui vient de rallier le FN ne faisait pas partie des "Jeunes Républicains" (étudiants ou lycéens de moins de 30 ans) mais des "Jeunes actifs des Républicains" (trentenaires).

    Facebook-291712044363653
    Facebook-291712044363653      (réponse à iamagic)

    Sait-il que depuis qu'il est revenu la droite est une catastrophe, ils vont bientôt se manger le nez!!!

    francinette
    francinette      (réponse à Facebook-291712044363653)

    Si Nicolas Sarkozy continue à jouer comme ça au chefaillon déloyal qui ne respecte pas plus les règles de la démocratie que ses adversaires au sein de son parti ... ça risque de finir par faire du vilain du côté des Républicains, et une partie de l'élector

    francinette
    francinette      (réponse à francinette)

    suite et fin de mon message : "... et une partie de son électorat actuel risque de le lâcher".

    francinette
    francinette      (réponse à francinette)

    suite et fin de mon message : "... et une partie de son élector

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Je vois pas trop le problème.
    Ils ont peur de plus pouvoir mettre en place une politique de gauche ?

    Facebook-291712044363653
    Facebook-291712044363653      (réponse à HeyBaal)

    Non de l’extrême droite

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Après la Seconde Guerre mondiale, les élites économiques européennes, affaiblies par leur collaboration avec l’Allemagne nazie, doivent faire profil bas. Aux États-Unis, la peur du communisme paralyse la société. Pendant trente ans, des deux côtés de l’Atlantique, les classes moyennes vont profiter de cette situation et prospérer. Mais à la fin des « Trente Glorieuses », les libéraux sentent que l’heure de la revanche a enfin sonné.

    Pour imposer leurs idées, ils utilisent une arme rhétorique redoutable : TINA, le fameux acronyme thatchérien de « There is no alternative », qu’ils vont répéter et faire répéter par tous les médias jusqu’à ce qu’il soit entendu comme une vérité révélée. Il n’y a pas d’alternative au capitalisme, au marché, à la mondialisation, à la déréglementation financière, aux baisses de salaires, aux délocalisations, à la disparition des protections sociales, etc. Cette idéologie va infester les sociétés occidentales, provoquer le déclassement social du plus grand nombre et des profits gigantesques pour quelques-uns.

    Une oligarchie confisque alors le pouvoir. Mais quand la crise financière de la fin des années 2000 met en péril sa fortune et son patrimoine, l’État recouvre soudain toutes ses vertus. Ceux qui hier le vilipendaient réclament son secours à grands cris. Il n’y a pas d’alternative, il faut sauver les banques ! Et pour renflouer les pertes abyssales de l’économie de casino, ce sont encore les plus démunis qui seront rançonnés, à commencer par les salariés.

    Jusqu’à quand ?

    francinette
    francinette      (réponse à MANENTIAL )

    Il y a du vrai dans ce que vous avez écrit MANENTIAL, mais tout n'est pas le reflet de la réalité. J'en veux pour preuve qu'en URSS et en Chine, c'était déjà une oligarchie qui se partageait la part du lion alors que le peuple avait une vie de misère. Le renoncement au communisme au profit du capitalisme a encore plus bénéficié aux privilégiés russes et a fait émerger une classe moyenne, mais la vie est encore maintenant très dure pour les autres. C'est la même chose en Chine. Et mieux vaut ne pas parler du cas de certains autres pays où c'est encore pire, comme par exemple la Corée du nord, qui est sous le joug d'un régime totalitaire de type stalinien.

    Lioann
    Lioann      (réponse à MANENTIAL )

    Un des plus beaux commentaires que j'ai pu lire depuis des semaines :)
    Bien dit

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à Lioann)

    hélas ce n'est pas de moi,mais comme il es ce que je pense ,j'y adhère

    rendons a césar

    Il n'y a pas d'alternative
    Bertrand Rothé, Gérard Mordillat

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    "La France souffre, la France est inquiète"

    la France veut le vivre ensemble,et le souffrir ensemble aussi ........

  • euh la
    euh la     

    Monsieur Bismuth n'est plus en position d'imposer quelque chose . Il a même perdu sa cour . Celle là même qui le lèchait hier, veut prendre sa place aujourd'hui .

  • francinette
    francinette     

    Marine Brenier a été élue présidente des Jeunes Républicains le 9 septembre 2015 (il y a seulement 4 jours donc) : le parti Les Républicains préférant une liste d’union rassemblant toutes les tendances, la direction du parti de Nicolas Sarkozy avait imposé des règles qui ne pouvaient aboutir qu’à ce que Marine Brenier soit la seule à pouvoir présenter sa candidature. Or, Marine Brenier se revendique sarkozyste et est l’adjointe de Christian Estrosi, maire sarkozyste de Nice.

    Le vote se résumait ainsi à un seul choix : Marine Brenier ou le vote blanc. La méthode a provoqué de la colère du côté des Jeunes Républicains qui ont parlé d’une élection “soviétique”, mais même avec un taux de participation de seulement 23% (et donc un taux de 77% d’abstention) l’élection de Marine Brenier était inévitable.

    En ce qui concerne la présidentielle 2017, cette histoire de projet qui engagerait tous les candidats à la primaire n’en est que la 1ère étape, mais c’est bel et bien le même processus “soviétique” que Nicolas Sarkozy vient d’enclencher !

    iamagic
    iamagic      (réponse à francinette)

    C'est sans doute la raison pour laquelle ce représentant des jeunes Républicains vient de rejoindre le FN...

    francinette
    francinette      (réponse à iamagic)

    Non, vous faite erreur. Celui qui vient de rallier le FN ne faisait pas partie des "Jeunes Républicains" (étudiants ou lycéens de moins de 30 ans) mais des "Jeunes actifs des Républicains" (trentenaires).

    Poilagratter
    Poilagratter      (réponse à francinette)

    Tout à fait d'accord. Sarkozy a choisi la présidente, fixé le score et enfin fait voter les militants. Décidément, l'ex-UMP a bien du mal avec les processus transparents et démocratiques. A sa décharge, elle n'est pas la seule mais ce n'est pas une raison suffisante.

  • bazar bizarre
    bazar bizarre     

    Les candidats devront signer la charte suivante pour participer à la primaire
    article 1 : les candidats s'engagent à se désister pour Sarkozy au 2ème tour de la primaire
    article 2 : ???

    Facebook-291712044363653
    Facebook-291712044363653      (réponse à bazar bizarre)

    Moyennant 2€ nous aurons le droit de voter aux primaires des LR, même si nous ne sommes d'aucun parti!!

  • pi 14
    pi 14     

    Il est grillé et il le sait !!!

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire