En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
37 personnes ont été interpellées à Bobigny après les violences en marge d'un rassemblement en soutien à Théo.
 

Des violences ont éclaté ce week-end à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, à Argenteuil, dans le Val-d'Oise et à Corbeil, en Essonne. Au delà de la région parisienne, plusieurs villes sont confrontées à des heurts en marge de rassemblements pour réclamer justice pour Théo, ce jeune homme qui accuse des policiers de viol après son interpellation la semaine dernière.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • vanda100
    vanda100     

    Depuis plusieurs jours, on entend les journalistes poser la même question sur toutes les ondes : « cela va-t-il dégénérer comme en 2005 ? » afin de faire de l’audience . Si les jeunes des banlieues n’y avaient pas pensé, on leur suggère ! Les journalistes ne s’en rendent pas compte et leur font une « vitrine royale », leur donnent de l’importance. La com à tout va est un danger pour tous.

  • skaia64
    skaia64     

    Ce quinquennat se termine dans le chaos et la confusion la plus totale dans quasiment tous les domaines. Un grand merci à nos gouvernants depuis les années 70 qui ont favorisé la création de ces zones appelées pudiquement "sensibles" devenues incontrôlables. Elles étaient annoncées comme étant le salut de la France !

Votre réponse
Postez un commentaire