En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dans neuf cas sur dix, les violences sont le fait des joueurs. (Image d'illustration)
 

Dans 41% des cas de violences recensées lors d'une rencontre de football amateur, l'arbitre en était la victime, selon une note de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (Ondrp). Ces coups ou ces insultes sont plus visibles lors des matches opposant des jeunes joueurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire