En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un cuisinier et deux détenus mis en examen pour trafic de drogue à la prison de Villepinte

La maison d'arrêt de Villepinte, en Seine-Saint-Denis
 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • citoyen_auditeur_bfm
    citoyen_auditeur_bfm     

    En Seine-Saint-Denis le trafic de drogues est organisé depuis la prison de Villepinte par smartphone. Les trafiquants donnent leurs instructions en passant des appels téléphoniques ou en envoyant des sms. A chaque fois que l’État tente de brouiller les ondes gsm dans la prison de Villepinte, les opérateurs de télécommunications Iliad Altice et Orange se plaignent du chiffre d'affaires perdu (les trafiquants sont de bons clients des opérateurs). Il serait bon que l’État et le Ministère de la Justice investissent quelques millions d'euros afin de brouiller les ondes gsm autour des prisons franciliennes.

Votre réponse
Postez un commentaire