En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Image d'illustration
 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Rafale0633
    Rafale0633     

    Pauvre chérubin !!! le tout petit il na que 14ans, et il doit être puni pour avoir allumer 20 feux de forêt ?????? non mais ça va pas la tête ?????
    Au pire on devrait lui donner une fessée, privé de goûter et au piquet 4h par jours....
    Non mais ohhh franchement s'en prendre à des ados, c'est vraiment écoeurant...

    Vive la justice en France, et pour info on a pas assez de prison pour mettre ces gros tarés derrière les barreaux....

  • Francois1515
    Francois1515     

    Je regrette vivement que les médias ne fassent pas leur devoir d'information : en l'espèce,souligner que l'incendie volontaire est passible de la COUR d'ASSISES avec des peines pouvant aller jusque 15 ans de réclusion criminelle 150.000 € d'amende, non compris de lourdes réparations civiles (réparations des dommages coût des interventions de différents organismes canadairs, hélicoptères, pompiers, sécurité civile !). Dans le cas de ce jeune homme, une vie foutue : payer pendant des années et des années, un casier judiciaire entaché d'une condamnation pénale avec l'impossibilité d'intégrer la fonction publique ou territoriale ! Que les incendiaires et nos jeunes réfléchissent un tout petit peu ! !

  • Francois1515
    Francois1515     

    Je regrette vivement que les médias ne fassent pas du tout leur devoir d'information : en l'espèce, souligner que l'incendie volontaire est passible de la COUR d'ASSISES avec des peines pouvant aller jusque 15 ans de réclusion criminelle et 150.000 € d'amende, non compris de lourdes réparations civiles (réparations des dommages coût des interventions de différents organismes canadairs, hélicoptères, pompiers, sécurité civile !). Dans le cas de ce jeune homme, une vie foutue : payer pendant des années et des années, un casier judiciaire entaché d'une condamnation pénale avec l'impossibilité d'intégrer la fonction publique ou territoriale ! Que les incendiaires et nos jeunes réfléchissent un tout petit peu ! !

Votre réponse
Postez un commentaire