En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Rennes: le chef de la BAC condamné à 10 mois de prison avec sursis pour "violence"

Un policier portant son arme à la ceinture (image d'illustration)
 

Le chef de la BAC de Rennes a été condamné à 10 mois de prison avec sursis pour violence, faux en écriture et dénonciation calomnieuse.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Alain Emon
    Alain Emon     

    si le type n'a rien à se reprocher, il n'est pas interpellé... La justice inféodée aux médias et aux politiques condamne avec sévérité un brillant fonctionnaire de police, dont la vie est mise à rude épreuve par vigipirate et le laxisme de la justice vis à vis des délinquants. Mieux vaut être flic aux États Unis ou en Espagne.

    sylvie la
    sylvie la      (réponse à Alain Emon)

    voici les faits reprochés "Il a également retenu les "faux en écriture" et la "dénonciation calomnieuse", considérant que le procès verbal dressé comportait des "éléments mensongers". Alors que le coup de genou porté au prévenu n'a pas été mentionné, un coup qu'aurait porté l'interpellé au policier a lui été inscrit dans le procès-verbal, alors qu'il n'a jamais eu lieu, selon les images de vidéosurveillance. Le policier avait même porté plainte contre l'interpellé pour violences.

    Ces faits "constituent une atteinte à l'individu et à l'institution judiciaire", a déclaré la présidente du tribunal, soulignant que les "déclarations mensongères du procès verbal (...) auraient pu conduire un tribunal à condamner l'interpellé". " donc selon vous le flic est clean heureusement pour la société vous n'êtes pas flic

  • sylvie la
    sylvie la     

    pas de suspension ou de révocation en vue? en tant que représentant des forces de l'ordre la sanction aurait du être doubler car lui est sensé connaître la loi et surtout la respecter c'est avec des flics comme lui que la police a mauvaise réputation

  • boulette34
    boulette34     

    Total soutient à nos policiers et gendarmes , les bisounours qui siègent dans les tribunaux ne sont pas habilités à dire comment se comporter avec la racaille qui crache sur les représentants de la sécurité publique .
    Il faut du vécu dans la rue pour avoir un jugement impartial, je doute que les présidents et procureurs ont une telle expérience

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à boulette34)

    Non !! Cette décision est une honte !! Un citoyen lambda aurait pris de la prison ferme !! Il faut faire de même avec ces flics qui jouent au cow-boys !!

Votre réponse
Postez un commentaire