En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Pierre Fraisse assure qu'"une part de vérité veut être cachée".
 

L'enquête sur la mort de Rémi Fraisse, un jeune militant écologiste tué par le tir d'une grenade offensive sur le site du barrage de Sivens, est terminée. Alors que la justice devrait conclure à un non-lieu, la famille du jeune homme a déposé deux plaintes.

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • 109600
    109600     

    Lorsque l'on balance des pavés sur la tête des forces de l'ordre on ne doit pas s'attendre à recevoir en retour une claque sur les doigts.
    Si les parents le rappelaient à leurs enfants, bien des drames seraient évités.

Votre réponse
Postez un commentaire