En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Montigny, ce n'est pas moi", lance Heaulme à son procès
 

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • camige
    camige     

    heaulmes est un tueur en série, ces assassins n'avouent jamais tous leurs crimes, ils gardent une part de secret.
    Dans cette affaire, je me souviens qu'à l'époque des crimes de Montigny, il avait été dit que l'assassin devait avoir une force démesurée pour avoir tué 2 enfants de 8 ans à coup de pierres.
    Heaulmes était dans les parages, il est grand , beaucoup de force.
    Dills avait 16 ans, petit, frêle, il est difficile de penser qu'il aurait été coupable, de plus heaulmes est un tueur en série, ces assassins n'avouent jamais tous leurs crimes, ils gardent une part de secret.
    Dans cette affaire, je me souviens qu'à l'époque des crimes de Montigny, il avait été dit que l'assassin devait avoir une force démesurée pour avoir tué 2 enfants de 8 ans à coup de pierres.
    Heaulmes était dans les parages, il est grand , beaucoup de force.
    Dills avait 16 ans, petit, frêle, il est difficile de penser qu'il aurait été coupable, de plus c 'est suite à une dénonciation anonyme téléphonique qu'il a été inculpé.
    Un peu léger quand même, il fallait un coupable rapidement.
    Les erreurs judiciaires ça existe, on a pu le constater avec l'affaire d'Outreau.

  • Arleco
    Arleco     

    C'est fou de vouloir lui coller ce double assassinat sur le dos ! Pendant qu'on y est pourquoi pas un de plus un de moins pour Heaulme ...c'est insignifiant ...même la grand-mère d'un des petits avait l'intime conviction que c'eait Dills un point c'est tout !

Votre réponse
Postez un commentaire