En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
People arrive to give blood in solidarity with injured children in Saint-Feliu d'Avall on December 15, 2017, a day after some pupils from a school were involved in an accident when a regional TER train crashed into a school bus at a level crossing in Millas. Four teenagers died on December 14 in the collision at a level crossing in the village of Millas near the southern city of Perpignan, and local authorities said a fifth child died of their injuries Friday.
 

Décorations de Noël enlevées, drapeaux en berne, illuminations de Perpignan éteintes: les Pyrénées-Orientales portent le deuil, samedi, après la violente collision entre un autocar scolaire et un train régional, toujours inexpliquée deux jours après le drame.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • goodaps
    goodaps     

    C'est ce que j'ai écrit depuis 24 h...

  • Eric776936
    Eric776936     

    Bonjour,
    La conductrice dit que les barrières étaient ouvertes.
    La SNCF dit que les barrières étaient fermées.
    Les 2 ont peut-être raison:
    Le car s'engage mais ne peut pas franchir totalement (bloqué par le véhicule le précédent par exemple).
    Les barrières se ferment derrière le car et la conductrice ne voit rien.
    Pensées aux victimes...

Votre réponse
Postez un commentaire