En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La femme d'un soldat de l'opération Sentinelle témoigne de la détresse des militaires.
 

Confrontés à une série d'attaques depuis leur déploiement sur le territoire français en 2015, les militaires de l'opération Sentinelle cumulent fatigue physique et lassitude morale. Certains doutent même d'avoir une quelconque utilité, comme en témoigne l'épouse d'un soldat rencontrée par BFMTV.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • mangoustino
    mangoustino     

    Bonjour,
    Je suis Adjudant et à la lecture de cet article j'ai sauté au plafond.
    Elle veut quoi ? que son mari soit militaire sans les risques ? Que ce soit la population qui se défende elle même face à ces hommes aguerris ?
    Le problème c'est qu' aujourd’hui tout le monde est égoïste dans ce pays. On veut bien se battre contre le terrorisme mais il faut que ce soit les autres...

    Contrairement à ce quelle affirme je n ai jamais été insulté en patrouille et aucun de mes camarades non plus. Au contraire on ne reçoit que sourires et félicitations

    On n a pas cru en signant que la guerre se ferait chez nous mais c’est ainsi.
    On tourne comme des avions avec du matos de mer*** c est vrai.
    Mais si ce n’est pas nous qui le fait qui le fera ?

    Si son mari en a marre il n a qu a se barrer. Il y a plein de chromeurs qui aimeraient défendre leur pays et être payer en plus pour ça.

  • PETEMARINO
    PETEMARINO     

    En dehors des conscrits qui, en leurs temps et durant les dernières guerres, ont payé le plus lourd tribut en vies humaines, les militaires se servent pas à grand chose ...

    Chaffouin
    Chaffouin      (réponse à PETEMARINO)

    Ce qui est étrange c'est que tous les pays ont une armée! Votre grande intelligence n'est , hélas, pas bien partagée.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    L’armée n’est pas adaptée a la situation actuelle,en vérité nous sommes en guerre contre un conflit religieux communautaire qui veut par tous les moyens asseoir son idéologie pour mieux asservir la population.L’armée est faite pour une guerre conventionnelle et non pour se substituer à la police.Malheureusement les gouvernements successifs n’ont pas pris la mesure de cet état et n’ont pas donné les moyens supplémentaires à la police et aux renseignements généraux et à nos services spéciaux,le gouvernement de Hollande a coupé tout contact avec les services de renseignements des pays étrangers sous des prétextes divers,alors que nous en avions tant besoin.Ce qu’il faut a ce pays,c’est d’augmenter les moyens et de mettre dans la place des personnes compétentes,mais la politique actuelle,préfère le copinage a l’intérêt.Pour ces dames,elles oublient que leurs maris sont des engagés et non des appelés.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    L’armée n’est pas adaptée a la situation actuelle,en vérité nous sommes en guerre contre un conflit religieux communautaire qui veut par tous les moyens asseoir son idéologie pour mieux asservir la population.L’armée est faite pour une guerre conventionnelle et non pour se substituer à la police.Malheureusement les gouvernements successifs n’ont pas pris la mesure de cet état et n’ont pas donné les moyens supplémentaires à la police et aux renseignements généraux et à nos services spéciaux,le gouvernement de Hollande a coupé tout contact avec les services de renseignements des pays étrangers sous des prétextes divers,alors que nous en avions tant besoin.Ce qu’il faut a ce pays,c’est d’augmenter les moyens et de mettre dans la place des personnes compétentes,mais la politique actuelle,préfère le copinage a l’intérêt.Pour ces dames,elles oublient que leurs maris sont des engagés et non des appelés.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Le problème est toujours le même, nos gouvernants et la plupart de nos journalistes ne connaissent pas l’armée et celle-ci ne se fait pas connaître. Il faut des accidents comme celui-ci et la démission d’un Chef d’Etat-major des Armées pour que les médias parlent d’elles. Ce n’est pas avec la disparition du service nationale que les choses vont s’arranger.
    Pour remédier à cette situation je vois deux choses. La première serait de changer le règlement intérieur des armées qui est totalement obsolète au 21ème siècle. La deuxième serait que nos gouvernants et particulièrement ceux qui sont en charge de la défense aillent sur le terrain, non pas avec la fanfare et les caméras de télévision mais en treillis rangers et passent quelques temps dans un régiment, sur un navire ou encore sur une base aérienne, se rendent avec les troupes en Syrie, dans le désert du Tchad et ceci pendant plusieurs semaines et soient mis au même régime que nos soldats. Ils devraient également se faire accompagner de quelques hauts fonctionnaires de Bercy afin que ces derniers puissent jugés, in situ, si l’armée est vraiment mal gérée comme ils l’affirment sans cesse !


  • Chaffouin
    Chaffouin     

    "Mon mari se demande s'il est vraiment utile" Oui, d'abord à chaque fin de mois quand tombe la solde et ma foi l'armée n'est pas une prison, il suffit de changer de métier chère Madame. Maintenant s'il doit supporter vos états d'âme en plus de son métier, pauvre homme!

  • vauban
    vauban     

    J’aime bien Sardou l’ami de Sarkozy, il a une belle chanson :

    Le rire du sergent,
    La folle du régiment,
    La préférée du Capitaine des Dragons,
    Le rire du sergent,
    Un matin de printemps,
    M'a fait comprendre comment gagner du galon
    Sans balayer la cour

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à vauban)

    Toujours pas dessaoulé , Je ne savais pas comme pouvait déprimer à ce point pour une chute dans les sondages de son poulain!

    vauban
    vauban      (réponse à beaudolo)

    je t'entend rire sergent

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à vauban)

    Toujours pas dessaoulé , Je ne savais pas comme pouvait déprimer à ce point pour une chute dans les sondages de son poulain!

    vauban
    vauban      (réponse à beaudolo)

    je t'entend rire sergent

  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    La question n'est pas de savoir s'ils sont des cibles ou pas, mais de savoir si Sentinelle empêche les militaires de s'entrainer à ce pourquoi ils sont destinés. Or la réponse est OUI. Les conneries ça suffit ! D'autant que M. Macron et ses sbires ne se feront pas dégager du fait d'attentats, mais du fait de leur politiques sociale et fiscale, et ça rapidement !

  • bergheim
    bergheim     

    C’est comme les marins aux long cours, les routiers internationaux etc….

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à bergheim)

    Sauf qu'eux on ne tire par dessus!!!!!!

    bergheim
    bergheim      (réponse à beaudolo)

    c'est pourtant vrai on ne tire pas sur nos militaires en Syrie et au sahel !!!!!
    mais il ne se passe pas une semaine sans qu'un navire marchand ne se fasse tirer dessus !!!!!

  • beaudolo
    beaudolo     

    Aujourd’hui, pour être écouté de nos gouvernants il faut avoir un pouvoir de nuisance qui pourrait leur faire perdre la prochaine élection, il n’y a que cela qui compte. Or les militaires s’il ont le pouvoir de nuisance extrême, le putsch, ce dernier n’est que factice car il faut une situation d’extrême détresse pour l’appliquer. Les militaires, contrairement à tous les autres citoyens, n’ont pas le droit de se syndiquer ni de se mettre en grève, on peut se demander pourquoi alors que des professions aussi sensibles comme celle des juges par exemple y a droit. Dès lors, il est très facile de se servir de ces soldats aussi bien pour leur faire remplir des missions qui ne sont pas les leurs comme Sentinelle (en plus cela coûte moins cher car dans l’armée il n’y a pas d’heure sup à payer contrairement à la police), leur budget depuis des dizaines d’années sert de variable d’ajustement et il suffit « d’appuyer » sur le bouton pour que nos soldats partent à l’autre bout de la terre même si cela ne sert parfois qu’à faire remonter les sondages comme ce fut le cas lors du précédent quinquennat.
    Les conséquences d’une telle situation sont que de nos jours les armées ont de plus en plus de mal à recruter, il est évident que lorsque l’on s’engage ce n’est pas pour monter la garde à la Tour Eiffel ! Où cela va-t-il finir si il n’y a pas une prise de conscience du pouvoir ? Peut-être plus d’armée du tout ce qui plairait sans aucun doute à certains bobos illuminés !

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire